Identifiez vous
Votre panier
Votre panier est vide.
Effectuez vos achats
en toute sécurité.
0,01€ de frais de port en France à partir de 30€ d'achats avec Colissimo
Info Disponibilités
  • en stock593 481 références en stock expédiées aujourd'hui ou demain
  • sur commande n'est pas en stock mais peut être commandé, expédié dans 4 à 7 jours ouvrés
  • indisponible est épuisé, pas encore paru chez l'éditeur, ou non commercialisé sur ce site
Livres numériques
EbookLa Magie du rangementLa Magie du rangement
Marie Kondo
First
Disponible en quelques minutes ! 11.99 €
EbookPartirPartir
Tina Seskis
Le Cherche Midi
Disponible en quelques minutes ! 15.99 €
EbookLa Disparue d'Angel CourtLa Disparue d'Angel Court
Anne Perry
12-21
Disponible en quelques minutes ! 11.99 €
EbookAvis non autorisés...Avis non autorisés...
Francoise Hardy
Des Equateurs
Disponible en quelques minutes ! 13.99 €
Plus d'infos
Téléchargez
la lettre du mois
(format pdf)
Pour recevoir notre lettre d'information "La Lettre de Dialogues"
Pour vous désabonner cliquez ici.

Nous contacter
Délais de livraison
Les frais de port
Conditions générales de vente
Découvrir la librairie Dialogues
Mentions légales.
Conseils de lecture

Le carnaval des animaux

Le carnaval des animaux

En stock, expédié demain En stock, expédié demain 22.90 €

Ce livre nous transporte, il nous fait voyager - grâce au CD inclus - mêlant habilement musique et conte, les deux étant complémentaires. Le conte permet de mieux comprendre, de mieux s’imprégner de la musique et d’attirer l’attention sur ce qu’il faut écouter. Une musique qui, de son côté, sublime le conte.

J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter ce conte et à me laisser bercer par la musique. C’est une expérience unique, très agréable et relaxante. Ce conte musical est poétique, plein de fluidité et de légèreté.

Mais il ne faut pas oublier les aquarelles de Pascale Bordet… qui sont de vrais petits bijoux. Elles sont magnifiques, à couper le souffle, tellement belles et réussies qu’elles semblent prendre vie sous nos yeux.

En conclusion, un livre sublime qui offre une expérience insolite à ne pas rater. Eric-Emmanuel Schmitt nous offre un conte où se succèdent, aussi bien en vers qu’en musique, des animaux. Un conte qu’on prend plaisir à écouter et feuilleter de nombreuses fois.


Le Chaste Monde

Le chaste monde

De Régine Detambel

En stock, expédié demain En stock, expédié demain 20.80 €

Merci à Delphine ( Dialogues) pour ce conseil de lecture !

Fin du 18ème siècle, Axel von Kemp ne rêve que de quitter la château familial en Allemagne et de découvrir le monde. Agé de vingt ans, épris de botanique, il cumule les conquêtes masculines. Sa mère et son frère considèrent évidemment d'un très mauvais œil ses penchants sexuels. Mais Axel a soif de liberté et soif d'ailleurs. Il rêve d'endroits inconnus, d'expéditions à travers les océans.

Cet ami de Goethe rencontre Lottie une jeune femme juive mariée très jeune, un brin fantasque et libertaire. Très vite, ils deviennent inséparables liés par une compréhension mutuelle et par un engouement de vivre. Quand Axel obtient tous les papiers nécessaires, ils partent tous les deux d'Allemagne. Muni de tous les appareils de mesure et des herbiers d'Axel, ils arrivent en Amérique du Sud. De l’Orénoque à la Cordillère des Andes, il s'épanouissent au contact d'autres civilisations et des découverts d'Axel. Il sont insatiables, curieux et avides.

Dès les premières pages, on est enivré, grisé !
La profusion, les passions sont portées par un rythme endiablé où l'écriture de Régine Detambel allie le classique et l'espièglerie. Elle nous dépeint la société allemande avec les bourgeois, l'élite intellectuelle, les scientifiques et les philosophe. Une société corsetée avec ses principes bien ancrés. Et en parallèle, Axel et Lottie représentent l'inverse : la liberté, pas de contraintes ou d'interdits, l'enrichissement personnel et existentiel.
Je le redis mais ce roman est vraiment enivrant et passionnant ! On sent que l'auteure a pris un réel plaisir à écrire ce livre. Ca pétille, c'est relevé et foisonnant.


L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir

De Rosa Montero

Traduit par Myriam Chirousse

En stock, expédié demain En stock, expédié demain 17.00 €

En 2011, on propose à Rosa Montero d'écrire une préface pour le journal que Marie Curie a tenu après la mort de son époux.
"J'ai toujours trouvé cette femme fascinante, comme pratiquement tout le monde d'ailleurs, car c'est un personnage hors norme et romantique qui semble plus grand que la vie." Et Rosa Montero se plonge dans la vie de Marie Curie. Elle part de la mort de Pierre Curie pour remonter à l'enfance de Marie puis à sa jeunesse, à ses études. Une femme passionnée par ses recherches, un épouse aimante et une mère. Et être une femme scientifique à son époque signifiait se battre contre bien des préjugés. Avec Pierre, ils travaillaient dans un laboratoire misérable. La reconnaissance par la communauté scientifique sera elle-aussi un combat.

Dans ce livre sur Marie Curie, Rosa Montero s'interroge, parle de la mort de son mari et ce fait elle ne l'imaginait pas en tant qu'auteur. A travers de nombreuses réflexions sur le deuil et la douleur qui l'accompagne, sur la condition féminine, sur la culpabilité en tant que mère, sur l'Amour, j'ai découvert la femme Marie Curie, une femme extraordinaire. Une femme à part qui n' a jamais voulu abandonner "son radium". Les extraits du journal de Marie Curie sont plus que touchants.
Passionnant, vivant, audacieux ( des mots ou des thèmes sont précédés d'un hashtag et indexés à la fin du livre), humain, relevé : ce livre m'a tout simplement conquise !


Une putain d'histoire

Une putain d'histoire

De Bernard Minier

En stock, expédié demain En stock, expédié demain 21.90 €

Légère appréhension avant d'attaquer ce pavé : Bernard Minier va-t-il réussir à être aussi passionnant sans son duo majeur Servaz/Ziegler, Toulouse et tous les personnages que nous côtoyons depuis Glacé ? Rassuré à la fin, la réponse est définitivement oui, Une putain d'histoire est sans conteste un magnifique thriller et les cinq cent vingt pages s'avalent avidement.

Un décor qui a tout de la carte postale durant les courts étés, à la frontière nord-ouest du Canada et des État-Unis, entre Seattle et Vancouver, mais la-dite carte a un revers de brumes, de vent et de pluie. L'atmosphère? Proche de la géniale série US The Killing, des trombes d'eau, du vent, le froid, l'océan qui engloutit et isole. Le paysage, quasi vivant, suffit à générer un sentiment d'oppression qui vire vite à l'angoisse. Un lieu un peu magique et beau, autour glissent les orques, prédateurs ultimes...Le huis-clos est planté...ou presque car une société privée d'espionnage informatique, proche de la NSA, va s'intéresser de près à tout ce qu'il se passe dans l'île et à la vie intime de ses habitants.

Les héros ? Une bande d'ados propres sur eux, gentils, un peu obsédés par le cul et les films gores, rien d'étonnant à cet âge, sympas et liés comme les doigts de la main. Des parents comme il faut, l'image d'Épinal de la parfaite petite ville américaine. Sauf qu'il y a des failles. Les origines d'Henry d'abord. Cette famille aux deux mamans, nomade, France qui travaille chez Windows et Liv, l'autorité et la protectrice, et puis tous les petits secrets enfouis dans ces vies ordinaires qui ne demandent qu'à surgir quand les choses tournent mal. Le meurtre atroce de Naomi, ensuite va plonger toute l'île dans la consternation et la méfiance, bientôt la suspiscion. Des interstices dans les biographies, de micro-fissures qui nourrissent peu à peu le mystère et la parano et servent le ou les tueurs.

Dès les premières lignes, j'ai retrouvé avec plaisir tout le talent de manipulateur en chef de Bernard Minier. Il sait exploiter à merveille toutes les aspérités pour brouiller le scénario, ouvrir des fausses pistes et perdre son lecteur dans des certitudes qu'il a un malin plaisir à détruire quelques paragraphes ou pages plus loin. Un illusionniste qui attire votre attention et vos émotions d'un côté pour mieux brouiller ce qu'il montre de l'autre. Un art consommé pour vous présenter la réalité sous un faux-jour, un miroir déformant et surprendre ensuite par l'image crue et nue. Aussi efficace et crédible dans ses descriptions ou dialogues entre voyous tordus ou ados anxieux, dans les scènes intenses ou les (courtes) pauses dans l'intrigue, Minier a tissé un véritable piège dans lequel il est fascinant de plonger.

Au fil des pages, plus rien n'est lisse, plus rien n'est sûr, plus rien n'est avéré. Tout est à revoir tout le temps et les pauvres flics de l'île ne savent plus où s'accrocher pour chercher. Les indices se contredisent, les témoins sont peu sûrs, les zones d'ombre de plus en plus nombreuses. Un page turner terriblement efficace, une équation à cent inconnues qui ne sera résolue qu'à l'ultime chapitre par une surprenante et géniale explication.

À tous ces dangers, s'ajoutent les nouvelles technologies qui permettent des traques à distance, qui s'insinuent dans notre vie la plus privée. Mises dans de mauvaises mains, elles ouvrent des possibilités inouies de contrôle de la population. Les mariages inappropriés entre états et sociétés privés dans ce secteur du renseignement occupent une part non négligeable du livre. Cette histoire qui aurait pu se dérouler à n'importe quelle époque pratiquement devient, grâce à cette intervention des personnages de Jay et d'Augustine, un scénario hyper actuel.

Un très grand polar, original, implacable qui mène son lecteur au bout d'une putain d'histoire faite main. Impeccablement écrit, astucieusement construit, ce livre enveloppe d'une ambiance impossible à quitter, addictive. Monstrueusement puissant !

Suite de la chronique et musique du livre sur Quatre Sans Quatre (http://quatresansquatre.com/article/chronique-livre-une-putain-d-histoire-de-bernard-minier-1429634272)


Les Enfants du jacaranda / roman

Les Enfants du jacaranda / roman

En stock, expédié demain En stock, expédié demain 7.10 €
Conseillé par Mathilde J.. (Librairie Dialogues)

Voici le destin d'enfants iraniens. Leur point commun: leurs parents sont des dissidents et ont séjourné en prison. Certains y sont même restés.
C'est l'histoire de Neda qui a vécu ses premières semaines en prison.
C'est l'histoire d'Omid qui a assisté à l'arrestation de ses parents et qui est recueilli chez ses grands-parents avec sa sœur et sa cousine.
C'est l'histoire de tant d'autres qui ont eu leurs vies déchirées, coupées, stoppées par cette tragédie.
Nous les suivons à différentes étapes de leur vie. La question est: comment se construire et se reconstruire après de tels événements? Mais la vie est un sans-cesse recommencement; les enfants reprennent le combat de leurs parents qui, malheureusement, ne cesse pas.
Ne soyez pas effrayés par ce sujet sensible, des exécutions sommaires, de la souffrance mais plongez dans ce beau texte bouleversant et dans la vie de ces personnages si attachants.