Identifiez vous
Votre panier
Votre panier est vide.
Effectuez vos achats
en toute sécurité.
2,99€ de frais de port en France à partir de 30€ d'achats avec Colissimo
Info Disponibilités
  • en stock557 548 références en stock expédiées aujourd'hui ou demain
  • sur commande n'est pas en stock mais peut être commandé, expédié dans 4 à 7 jours ouvrés
  • indisponible est épuisé, pas encore paru chez l'éditeur, ou non commercialisé sur ce site
Livres numériques
Plus d'infos
Téléchargez
la lettre du mois
(format pdf)
Pour recevoir notre lettre d'information "La Lettre de Dialogues"
Pour vous désabonner cliquez ici.

Nous contacter
Délais de livraison
Les frais de port
Conditions générales de vente
Découvrir la librairie Dialogues
Mentions légales.
Rayon : >
Veuf

Ajouter ce livre à une liste

Envoyer à un ami par mail

EAN13 : 9782234070899
ISBN : 978-2-234-07089-9
Éditeur : Stock
Date Parution :
Collection : La Bleue
Nombre de pages : 160
Dimensions : 22 x 13 x 0 cm
Poids : 232 g
Langue : français

Fiche UNIMARC (UTF-8)
Fiche UNIMARC (MARC-8)

Veuf

De

En stock3 offres en stock disponibles sur Leslibraires.fr

Autre version disponible :

Ebook - StockEn stock5.99 €

« Je suis veuf, Sylvie est morte le 12 novembre, c'est bien triste, cette année on n'ira pas faire les soldes ensemble. Elle est partie discrètement sur la pointe des pieds, en faisant un entrechat et le bruit que fait le bonheur en partant. Sylvie m'a quitté, mais pas pour un autre. Elle est tombée délicatement avec les feuilles. On discutait de la couleur du bec d'un oiseau qui traversait la rivière. On n'était pas d'accord, je lui ai dit tu ne peux pas le voir, tu n'as pas tes lunettes, elle ne voulait pas les mettre par coquetterie, elle m'a répondu je vois très bien de loin, et elle s'est tue, définitivement.
J'ai eu beaucoup de chance de la rencontrer, elle m'a porté à bout de bras, toujours avec le sourire. C'était la rencontre entre une optimiste et un pessimiste, une altruiste et un égoïste. On était complémentaires, j'avais les défauts, elle avait les qualités. Elle m'a supporté quarante ans avec le sourire, moi que je ne souhaite à personne. Elle n'aimait pas parler d'elle, encore moins qu'on en dise du bien. Je vais en profiter, maintenant qu'elle est partie. »

Jean-Louis Fournier souhaitait mourir le premier, il a perdu. Sa femme partie, il n'a plus personne avec qui parler de lui. Alors pour se consoler, ou pour se venger, en nous parlant d'elle, il nous parle de lui.
Jean-Louis Fournier (Auteur) a également contribué aux livres...
La Servante du seigneurLa Servante du seigneur
Jean-Louis Fournier
Le Livre De Poche
En stock, expédié aujourd'hui 5.60 €
TropTrop
Jean-Louis Fournier
Difference
En stock, expédié aujourd'hui 16.00 €
Image manquanteLa servante du Seigneur
Jean-Louis Fournier
À Vue D'Oeil
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15.00 €
La Servante du Seigneur, Livre audio 2 CD audioLa Servante du Seigneur, Livre audio 2 CD audio
Jean-Louis Fournier
Audiolib
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16.00 €
La servante du SeigneurLa servante du Seigneur
Jean-Louis Fournier
Stock
En stock, expédié aujourd'hui 14.00 €
Image manquanteCa m'agace !
Jean-Louis Fournier
A Vue D'Oeil
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15.50 €

En savoir plus sur Jean-Louis Fournier

Commentaires
Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Magnifique déclaration d'amour -

Par .

Je sais que Jean-Louis Fournier est un auteur qui ne fait pas l'unanimité. Certaines adorent, d'autres détestent, en ce qui me concerne, ses mots me touchent beaucoup. J'avais été bouleversée par "Où on va, Papa ?", un message d'amour adressé à ses deux fils handicapés et un témoignage honnête et sans tabou, Veuf est également un livre très émouvant. C'est un dernier message, un adieu à la femme qu'il a aimé et qu'il aime encore. Partie trop tôt, Sylvie laisse derrière elle un grand vide et c'est justement ce vide et cette absence que Jean-Louis Fournier raconte. Il revient sur les petits bonheurs du quotidien de leur vie à deux et sur ce que Sylvie lui a apporté mais il parle aussi du deuil et des mots, pas toujours bien choisis, des proches après le décès de sa femme. Drôle, touchant, mais jamais larmoyant, c'est un récit très intime qu'il nous livre, un magnifique message d'amour qu'il fait, comme à son habitude, passer par l'humour. On sent beaucoup d'émotions, de tristesse et une certaine pudeur derrière cette façon qu'il a de rire de tout. Je ne vois pas comment on pourrait être insensible à cette belle déclaration d'amour.




Par .

Jean-Louis Fournier nous parle de son épouse disparue. Avec le même humour que dans Où on va papa ?, la même sensibilité que dans Il a jamais tué personne, mon papa, il revient sur sa vie. Sa vie avec et désormais sans Sylvie. Humour irrévérencieux ou tendre pour cacher la tristesse, désinvolture pour tenter de cacher le manque de l’autre. A travers des petite scénettes, des instantanés de vie, l’amour surgit à chaque phrase et est dans chaque mot! Sous son masque, la pudeur est présente ainsi que l’émotion. Il se moque des clichés, des phrases entendues, des attitudes des uns mais se montre reconnaissant du comportement des autres. Le monde d’emploi du veuf ou de la veuve n’existe pas et derrière les sourires, l’absence de Sylvie est palpable. Je me suis retrouvée les yeux mouillés d’émotions. Avec une écriture minimaliste aux formulations dont on se délecte, il nous livre un beau et grand témoignage d’amour. A son habitude, il rapporte les faits et ses impressions sans chercher à fausser les portraits, à mettre quiconque sur un piédestal. Et toujours cette même modestie.
Jean-Louis Fournier est pour moi un grand auteur d'une très grande sensibilité. Grâce à lui, j'ai appris à utiliser l'auto-dérision comme une arme et je lui dois beaucoup.

Merci Monsieur Jean-Louis Fournier et continuez d’écrire !




Par . (Librairie Athenaeum de la vigne et du vin)

Dans de courts et nombreux chapitres, Jean-Louis Fournier s’adresse à sa femme, décédée subitement, avec beaucoup d’humour et de douceur Il nous raconte ses anecdotes de veuf. C'est aussi une jolie déclaration d'amour à sa femme avec qui il a vécu pendant 40 ans. Il jongle entre légèreté et gravité sans jamais tomber dans le pathos.


Un bel hommage -

Par .

Jean-Louis Fournier est un auteur que j’aime beaucoup.
J’ai passé de très bons moments à lire La grammaire impertinente et Les mathématiques impertinentes, aussi lorsque j’ai entendu parler de son dernier roman Veuf, j’ai vraiment été très intriguée, car connaissant l’auteur, je me doutais bien que cet ouvrage ne pouvait pas tomber dans un pathos larmoyant. Et c’est effectivement le cas.
Dans de courts et nombreux chapitres, Jean-Louis Fournier s’adresse à sa femme, décédée subitement, avec beaucoup d’humour et de douceur et l’on sent que c’est que c’est une façon pour lui de parer à la solitude et au deuil.
Le plus terrible c’est que je vais mourir seul, tu ne seras pas là pour me rassurer, me tenir la main, me fermer les yeux.
Tout rappelle sa femme à l’auteur : une photo, de fleurs, un endroit… et tout est prétexte à anecdote, toutes écrites avec beaucoup d’humour.
La dérision est également de mise dans cet ouvrage, pour preuve avec le passage où il explique avoir lu un ouvrage intitulé Sortir du deuil qui préconise d’attribuer un nombre de points à chaque malheur qui nous arrive. Ainsi, perdre sa moitié nous donne 100 points, alors qu’une simple contravention nous en octroie 10. Attention donc a ne pas avoir 10 contraventions car vous souffririez plus que si vous aviez perdu votre femme!! Ce passage est vraiment hilarant !!
Beaucoup d’humour donc dans ce livre vraiment très touchant.
Le style est bref, concis, car nul besoin de détour ou de phrase alambiquée pour dire ce qu’il a au fond de son cœur : de l’amour et de l’admiration…
J'ai vraiment apprécié cette lecture, douce, nostalgique ... et drôle!

Ils ont partagé "Veuf"