Identifiez vous
Votre panier
Votre panier est vide.
Effectuez vos achats
en toute sécurité.
0,01€ de frais de port en France à partir de 30€ d'achats avec Colissimo
Info Disponibilités
  • en stock575 359 références en stock expédiées aujourd'hui ou demain
  • sur commande n'est pas en stock mais peut être commandé, expédié dans 4 à 7 jours ouvrés
  • indisponible est épuisé, pas encore paru chez l'éditeur, ou non commercialisé sur ce site
Plus d'infos
Téléchargez
la lettre du mois
(format pdf)
Pour recevoir notre lettre d'information "La Lettre de Dialogues"
Pour vous désabonner cliquez ici.

Nous contacter
Délais de livraison
Les frais de port
Conditions générales de vente
Découvrir la librairie Dialogues
Mentions légales.

«Acheter des livres serait une bonne chose si l’on pouvait simultanément acheter le temps de les lire.» Schopenhauer
Et à quoi sert la littérature?
Peut-être à essayer de vivre selon les nuances car la littérature est «maîtresse des nuances» disait Barthes.
La littérature «s'embarrasse» de nuances. Ne se sépare de personne.
Elle s’intéresse aux différences, aux subtiles différences, aux sensibles singularités.
Elle veut comprendre. Raconter. Regarder. Éclairer l’existence.
Teinter la vie. Sucrer, saler la vie.
La littérature aide à respirer. Reprendre souffle. A souffler, un peu. Sûrement!

http://lesangnoir.wordpress.com/

Dernier commentaire
Et rien d'autre

Et rien d'autre

De James Salter

Traduit par Marc Amfreville

En stock, expédié lundi En stock, expédié lundi 22.00 €
Sunday 31 August 2014

Philip Bowman, jeune homme trop pressé, s’est fixé deux objectifs : rencontrer l’amour et Hemingway.

Il voit l’avenir suivant ses propres rêves. Il rencontre Vivian. Se marie.
Mais déjà, «le même couple, le même lit, et pourtant ils n’étaient plus les mêmes.»
L’Amérique des années 50, l’Amérique d’après-guerre.
Les mêmes américains, le même pays et pourtant une Amérique qui n’était plus la même.
Un Amérique très (trop) pressée...et c’est magnifique !

Le livre de James Salter est un succulent cliché de l’Amérique.
L’auteur manie dialogues avec véracité et dextérité. Très vivant.
Les descriptions de «l’american way of life» sont un régal. Éloquent.
Une sorte de far-west : celle d’une génération désenchantée et désabusée. Une génération à l’ouest !
A la conquête des illusions perdues.
Décidément l’Histoire de cette jeune Amérique n’en finit pas de s’écrire.

Je conseille vivement cette lecture...et rien d’autre...
Une nouvelle découverte de l’Amérique.
Un livre fort et irrésistible...
Encore et encore...
Un 5 étoiles sur la bannière étoilée de la rentrée littéraire.

Derniers ajouts aux listes