Le musée du Louvre organise une exposition, du 22 février 2017 au 22 mai 2017, autour du peintre néerlandais Johannes Vermeer et de la peinture de genre en général.
« Le sphinx de Delft » : c’est ainsi que l’on désigne Vermeer, figeant le peintre dans une attitude énigmatique et solitaire. L’exposition permet au contraire aux visiteurs de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs en même temps que lui rivalisaient les uns avec les autres dans l’élaboration de scènes élégantes et raffinées – cette représentation faussement anodine du quotidien, vraie niche à l’intérieur même du monde de la peinture de genre.
Le troisième quart du 17e siècle marque l’apogée de la puissance économique mondiale des Provinces-Unies. Les membres de l’élite hollandaise, qui se font gloire de leur statut social, exigent un art qui reflète cette image. La « nouvelle vague » de la peinture de genre voit ainsi le jour au début des années 1650 : les artistes commencent alors à se concentrer sur des scènes idéalisées et superbement réalisées de vie privée mise en scène, avec des hommes et des femmes installant une civilité orchestrée.
Bonne déambulation dans l'art du XVII ème siècle !

Voir le dossier complet

Du 18 mars au 26 mars 2017, nous célébrons la langue française : une invitation aux amoureux des mots à célébrer la richesse de notre langue.
Quelque fois rudement menée, décriée, jugée trop difficile, elle est pourtant splendide dans sa richesse, dans sa complexité. Elle porte en elle tous les emprunts du passé, du latin au grec et de l'arabe.
Ne la voyez plus comme un obstacle mais jouez avec elle et découvrez ses trésors !

Voir le dossier complet

Pour que la lecture ne soit plus une corvée mais un réel plaisir d'évasion, de détente ; pour que les devoirs ne soient plus un fardeau mais un jeu, découvrez ce dossier qui propose des livres agréables et divertissants.

Voir le dossier complet

Des naissances à l'horizon, des cadeaux à prévoir... prenez vos aiguilles, votre machine à coudre, votre tricot, crochet ou autre tricotin et c'est parti pour de jolies créations... Des doudous, en passant par des objets de déco ou vêtements, cette sélection d'ouvrages vous donnera de multiples idées pour la plus grande joie des bambins !

Voir le dossier complet

« Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu’elles sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes » du député polonais Janusz Korwin-Mikke, mars 2017.

Montrons que le talent n'est pas une question de genre !

Voir le dossier complet

Une juste définition du genre de science-fiction appelé "Steampunk" a été donnée par un journaliste canadien, Douglas Fetherling : "Le Steampunk s'efforce d'imaginer jusqu'à quel point le passé aurait pu être différent si le futur était arrivé plus tôt".

Prenant racine dans l’effervescence de la révolution industrielle, la littérature Steampunk a pour cadre l'époque victorienne et déroule un passé imaginaire dans lequel le futur et ses inventions sont souvent perçus comme merveilleux.

Savants géniaux, automates sophistiqués, machines à vapeur ou volantes extraordinaires
y sont incontournables, mais ce mouvement est en perpétuelle évolution, de nouveaux auteurs apparaissent régulièrement.

Voici une sélection, parmi les dernières parutions, que vous serez peut-être curieux de découvrir :

Voir le dossier complet
OUVRE GRAND LES YEUX
11,80
par (Libraire)
11 mars 2017

Superbe !

Ferme les yeux et imagine : tout est blanc, couvert de neige... Puis, tadam ! Ouvre les yeux, et regarde ! Lorsqu'on déplie les rabats de ce nouvel album de l'Ecole des Loisirs, on découvre des pages foisonnantes de lumière, de couleurs et de détails à dénicher. A la fois "cherche et trouve", livre d'observation et d'apprentissage (des saisons, des couleurs, de la nature...), "Ouvre grand les yeux" promet à votre enfant, seul ou en famille, des heures et des heures de jeu et de lecture. Je vous recommande ce livre pour des enfants à partir d'un an, jusqu'à trois ans, et bien au-delà tant il est beau !

Croire au merveilleux
par (Libraire)
16 mars 2017

Une suite envoûtante

César, des années après le décès accidentel de sa femme, ne parvient pas à faire son deuil. Comment vivre sans elle ? Comment élever son fils seul ? Avant de mourir, Paz était-elle vraiment partie ou comptait-elle revenir ? Des questions qui le hantent et qui l'empêchent de vivre. Il pense même mettre fin à ses jours. L'amour de son fils et l'irruption fracassante de sa jeune voisine pleine de vitalité, Nana, vont l'aider à surmonter sa peine.
Dans son précédent roman, "Plonger", Christophe Ono-Dit-Biot nous faisait voyager aux quatre coins de l'Europe par le prisme de l'art. Ici, nous parcourons la mythologie gréco-romaine. Cet imaginaire va être le refuge de César, mais aussi un éclairage pour comprendre ce monde qui se délite.
Nous retrouvons avec grand plaisir l'univers de Christophe Ono-Dit-Biot, savant, érudit, où la beauté est présente tant dans l’imaginaire créé que dans l'écriture voluptueuse.