A l'occasion de l'intégration de Simone de Beauvoir à la collection "La Pléiade", votre libraire vous offre l’Album Simone de Beauvoir par Sylvie Le Bon de Beauvoir pour l’achat de 3 volumes de la Bibliothèque de la Pléiade.

Voir le dossier complet

Les éditions Actes Sud ont été créées en 1978, par Hubert Nyssen et sa femme Christine Le Bœuf, rejoints peu après par les autres fondateurs : Françoise Nyssen, Bertrand Py, Jean-Paul Capitani.

D’emblée, la maison développe une politique éditoriale généraliste, tournée vers la littérature, mais aussi vers les arts et les sciences humaines. Très vite, elle se distingue par son implantation en région, une situation peu commune à l’époque, et par un certain nombre de caractéristiques : une identité graphique forte (format des livres, choix du papier de couleur ivoire, couvertures illustrées…) et une large ouverture aux littératures étrangères.

Gouvernées par deux mots-clés : plaisir et nécessité, les éditions Actes Sud ont à cœur de soutenir et d’encourager la créativité de tous ceux qui participent à leur aventure éditoriale et de favoriser l’émergence et la reconnaissance de leur talent.

* À l'occasion de leur quarantième anniversaire, pour l'achat de deux livres des Éditions Actes Sud, un carnet aux couleurs de Brecht Evens vous est offert (dans la limite des stocks disponibles). *

Voir le dossier complet

Il y a 50 ans, la société française bascule, portée par un mouvement de révolte des étudiants et des ouvriers. Les Français remettent en cause les valeurs traditionnelles et revendiquent de nouveaux droits en matière de mœurs, d'égalité des sexes, etc. La parole se libère, des affrontements éclatent et cela débouche sur une crise sociale sans précédents.

À travers notre sélection, nous vous proposons un retour sur ces événements qui ont marqué l'histoire de la France.

Voir le dossier complet
La Promesse
22,00
par (Libraire)
26 avril 2018

Tony Cavanaugh est surnommé le "Michael Connelly australien". « La Promesse » est le second livre de l'auteur publié par les Éditions Sonatine, pourtant c'est bien le premier ouvrage qu'il a écrit. En effet, les éditions Sonatine ont traduit l'an dernier « L’Affaire Isobel Vine » mais ce dernier se passe, en fait, trois ans après « La Promesse ».

Dans ce premier roman, nous allons donc faire connaissance avec Darian Richards, qui était chef de la prestigieuse brigade criminelle de Melbourne et spécialiste de la traque des tueurs en série. Jusqu'à ce qu'il démissionne. Trop de crimes, trop de cauchemars...

Darian s'est donc isolé dans le Queensland, pour vivre au calme. Mais six jeunes filles des environs ont disparu, et comme la police locale n'a pas l'air très compétente, l'ex-super flic décide de prendre les choses en main.

C'est seulement au bout de trois disparitions que la police cesse enfin de parler de fugues, et envisage qu'il puisse s'agir d'un tueur. Et justement, ce tueur va prendre la parole, régulièrement, nous faisant part de son mode de pensée et de ses agissements. Les délires du psychopathe sont d'ailleurs assez éprouvants pour le lecteur.

Au fil de l'enquête de Darian, une sorte de duel va s'instaurer entre le tueur et lui. Mais l'ex-flic est tenace et utilisera toutes ses ressources pour le mettre hors d'état de nuire.

Avec « La Promesse », Tony Cavanaugh fait une entrée fracassante dans l'univers du polar. En route pour une traque impitoyable, où les proies ne sont pas des kangourous !

Rade amère
18,50
par (Libraire)
25 avril 2018

C'est l'histoire de deux hommes en rade de Brest qui, même s'ils ne font pas le même métier, ont la mer en commun. Caroff est un ancien pêcheur, et Brieuc vient de se reconvertir en taxi maritime. Avant cela, il était libraire.

Si Brieuc a plutôt bien négocié son nouveau départ, pour Caroff, c'est plus compliqué. En fâcheuse posture financière, il s'est embarqué dans une combine tordue de la dernière chance, auprès de trafiquants peu recommandables.

Le roman est bien noir, mais Ronan Gouézec a du style, et son écriture est même lumineuse. C'est d'ailleurs la signature des éditions du Rouergue, dont sont issus par exemple Peter May et Colin Niel. Alors, accrochez-vous bien au bastingage pendant la traversée, parce que, mine de rien, à la fin ça dérive fort !