Taniguchi, Catel et Boquet, Baru, Masson, Mussat, Duchazeau, Jim et Fane, Thompson, Bertozzi... Tous prennent place dans la collection Ecritures, publiée chez Casterman. Une collection de bandes dessinées exigeantes et belles, intelligentes et soignées, à découvrir ici dans leur format numérique.

Voir le dossier complet

"Quand il ne peut plus lutter contre le vent et la mer pour poursuivre sa route, il y a deux allures que peut encore prendre un voilier : la cape (le foc bordé à contre et la barre dessous) le soumet à la dérive du vent et de la mer, et la fuite devant la tempête en épaulant la lame sur l'arrière avec un minimum de toile. La fuite reste souvent, loin des côtes, la seule façon de sauver le bateau et son équipage. Elle permet aussi de découvrir des rivages inconnus qui surgiront à l'horizon des calmes retrouvés. Rivages inconnus qu'ignoreront toujours ceux qui ont la chance apparente de pouvoir suivre la route des cargos et des tankers, la route sans imprévu imposée par les compagnies de transport maritime.
Vous connaissez sans doute un voilier nommé "Désir". "
Avant-propos "Eloge de la fuite", de Henri Laborit

Voir le dossier complet

Qu'ont en commun Patrick Modiano, Julia Roberts, Oprah Winfrey et Pierre Lemaître ? Ce sont tous des admirateurs de Carson McCullers !
A l'occasion du centenaire de sa naissance, les éditions Stock rééditent cinq titres emblématiques de cette grande dame des lettres américaines, agrémentés de préfaces et d'une postface qui offrent un nouvel éclairage sur ces textes.
Soixante-dix ans après la première publication en France du "Coeur est chasseur solitaire", il est grand temps de découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de celle que Tennesse Williams qualifiait d'"auteur le plus important d'Amérique, voire du monde".

Voir le dossier complet

A partir de 1917, la majorité du contingent américain entre en Europe par le port de Brest. 800 000 soldats américains, accueillis par 80 000 brestois, apportant dans leurs bagages modernité et jazz. Un monument érigé après-guerre, terre d'Amérique en Bretagne, rappelle ce lien entre Brest et les Etats-Unis, né il y a plusieurs siècles avec La Fayette.

2017 est l'occasion pour Brest de mettre à l'honneur cette relation historique, grâce à un programme éclectique et joyeux : théâtre, concerts, expositions, parcours urbains et autres parades navales se succèderont tout au long de l'année, pour mettre Brest à l'heure américaine.

Voir le dossier complet

L’homme a fondé son humanité en opposition à la figure de l’animal. L’animal représente l’origine de l’homme dépassée par une civilisation (langage, vie sociale, morale). Sans être un objet, l’animal ne saurait être une personne : il englobe l’ensemble des vivants contre lesquels l’homme autorise la mise à mort. Sans effacer les frontières de l’humanité et de l’animalité, peut-on repenser leur fonctionnement et les partages qui en découlent ?
Ne manquez pas le café philo sur ce thème le mardi 30 mai, à 18h au café de la librairie !

Voir le dossier complet
COMMENT MAXIMISER (ENFIN) SES VACANCES
par (Libraire)
10 mai 2017

Il est de retour

Alors qu’on ne l’attendait pas, IL est de retour ! Comment ça : qui ça ? Max Mainard, le garçon le plus impertinent de la littérature ado, celui qui a plus d’une vanne au compteur et un sens de l’autodérision inégalable. Cinq ans après le précédent opus (Comment devenir une rock star (ou pas)), Max a obtenu son bac avec mention TB, passé l’oral de Sciences Po et de longues vacances estivales se profilent. Le démon du rock n’ roll ne sommeillant jamais très longtemps, Max désire ardemment remonter sur scène. Alors direction Arcachon pour une série de concerts lors du Festival de la Moule (non, ça ne s’invente pas !). La joyeuse troupe au complet comprenant les membres du groupe, les potes (sa Kévinerie, Natacha et Alex) mais aussi la petite sœur alias « Lapin crétin » se lance dans l’aventure pour des vacances mémorables.

Le lecteur suit avec délectation les tribulations de cette bande d’oiseaux bigarrés. Merci Anne Percin pour ces heures de fous-rires passées en compagnie de Max. Continuez, on en redemande !

VIP, roman

roman

Grasset

18,90
par (Libraire)
23 mai 2017

Politique fiction

VIP est un roman hautement divertissant. Nous sommes embarqués dans une enquête politico-people où la presse est mouillée jusqu'au cou. Dès le début du livre le lecteur est face à un cambriolage qui tourne mal chez une actrice montante des beaux quartiers. En planque dans l'immeuble d'en face, un paparazzo bien informé croit enregistrer une sex-tape. Le dénouement sera tout autre, et les preuves qu'il détient peuvent devenir une affaire d’État monumentale.
Laurent Chalumeau est journaliste et écrivain, il a le sens du romanesque et la curiosité affûtée de l'enquêteur. Il égratigne avec brio notre société rompue aux scoops et à l'image dans ce polar vaudeville qui va à toute allure. Il convoque avec maîtrise les différents corps de police sur la scène du crime : police judiciaire, police d'investigation, police scientifique, les adeptes des séries télévisées du genre ne seront pas en reste.
Les réactions de chaque protagoniste sont analysées au peigne fin, Laurent Chalumeau prend un malin plaisir à pousser les curseurs à l'extrême mais tout reste cohérent car à situation exceptionnelle, comportements hors normes !