Mathilde J. Libraire

Au fin fond des Pyrénées, un homme s'arrête dans un monastère à la rencontre de Frère Pierre, garant de la paix, de l'humanisme de ce lieu. Dans ces contrées reculées, cet homme connaît les secrets de chacun, il est une oreille, une aide.
Ce roman, dans un temps suspendu comme un jour de tempête de neige, invite à la réflexion, à questionner le monde qui nous entoure, l'évolution de la société. La vie est certes difficile, les combats se heurtent souvent à des moulins à vent mais l'entraide est toujours possible et devient même salvatrice.
Ce livre est une magnifique pause dans ce monde en hyperactivité.

Alex-Mot-à-Mots
Pyrénées, vie moderne

Quel texte magnifique découvert en ce début d’année.

C’est le second roman de l’auteur, qui a reçu le Prix Roger-Nimier, et dont le premier avait déjà reçu deux prix.

A mon habitude, je commence ma lecture sans lire la 4e de couverture, et sans savoir de quoi va parler ce livre depuis trop longtemps dans ma liseuse.

Quel choc ! Le suicide d’un père avec ses deux jeunes enfants. Puis nous suivons le narrateur dans cette région de Pyrénées entre Oloron-Sainte-Marie et Canfranc, en Espagne, à la suite de Pierre, un religieux qui l’héberge dans son monastère (ou est-ce une abbaye ?).

Au rythme des visites de Pierre dans les villages alentours, et des visites qu’il reçoit lui-même, nous découvrons un pays qui se meurt ; des habitants isolés et parfois désespérés.

Quel triste récit, me direz-vous, pour commencer l’année. Et pourtant : ce livre a été une lecture forte par la qualité de la plume de l’auteur qui jamais ne s’appesantit sur les vies de tout un chacun, qui, à la veille de Noël, nous décrit une nature rude qui rappelle l’homme à sa simple condition.

Un texte que j’ai goûté avec gourmandise, me délectant de chaque mot de l’auteur, de chacune de ses observations.

Merci, M. Adrian.

L’image que je retiendrai :

Celle de la nuit de Noël, celle des âmes seules et pauvres.

Géraldine G.
Humanisme et mots justes

Récit "ouvragé", touchant d'humanité, piquant de réflexions universelles, jouxtant la vie d'une vallée et des hommes qui la peuplent.
L'écriture est juste sans être pathétique, profonde sans être alourdie par ces âmes que le Frère Pierre doit épauler dans toutes les épreuves que la vie met devant eux...très beau roman qui mérite d'être remarqué, bien "forgé" !