Géraldine G.
Obsession de l'Art et effroi d'une époque sombre

Récit d'un homme dont la compagnie des hommes ne l’intéresse guère mais frôle l'autisme quant à son envie d'entrer en contact avec les œuvres d'art "à tout prix", dirais-je, sous l'Occupation. Et puis une rencontre...
Une écriture sensible, dénuée de dialogues, ce qui nous met à distance du vivant mais nous plonge au cœur de la passion d'un homme captivé, hypnotisé, soumis, fasciné par les œuvres picturales en particulier.
Un premier roman qui attire l'attention et l'intérêt pour qui aime l'Art et les tempéraments obnubilés jusqu'à l'oubli de soi.