Un hiver au printemps / et si l'hôpital était bienveillant avec les mamans ?
EAN13
9782810906048
Dimensions
18 x 9 x 0 cm
Poids
97 g

Offres

Un ventre qui s’arrondit et la vie qui grandit en même temps que toutes les promesses à venir. Puis soudain, plus rien. Après neuf mois dignes d’une grossesse de magazine, une jeune femme perd brutalement son enfant à la naissance. Le monde s’écroule, le chaos laisse place à des questions: que s’est-il passé ? Y a-t-il eu des manquements dans le suivi de la grossesse ? Comment survivre à un tel drame ?

Dans Un hiver au printemps, Aurélie Drivet retrace sa quête de vérité et son parcours pour retrouver goût à la vie. Elle raconte son désarroi, sa colère, la perte absolue de sens qu’elle éprouve au quotidien, et sa lente reconstruction à la recherche d’éclats de la beauté du monde.

Ce récit est à la fois un cri de douleur et un cri d’alerte sur la mort des bébés à l’accouchement, qui concerne encore aujourd’hui des milliers de familles par an en France et dans le monde. Un plaidoyer pour redonner la parole aux femmes enceintes et à leur instinct dans un système hospitalier qui laisse de moins en moins le temps au dialogue, à l’échange, à l’écoute.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Rencontre avec Aurélie Drivet et Marie Barais
Avec Marie Barais , Aurélie Drivet
Le , Café de la librairie Dialogues

Après une grossesse sans problème, Aurélie Drivet a perdu son enfant à la naissance. Le monde s'écroule, le chaos laisse place à des questions : que s'est-il passé ? Y a-t-il eu des manquements dans le suivi de la grossesse ? Comment survivre à un tel drame ? Dans Un hiver au printemps (éd. Presses de l’EHESP), elle retrace sa quête de vérité et son parcours pour retrouver goût à la vie.
À l’occasion de sa parution, nous vous proposons un échange au café de la librairie sur l’importance de la prise en compte de la parole des patients par les médecins.