Agathe B.
Bouleversant!

Avec beaucoup d’empathie, Emmanuel Carrère nous raconte deux drames, deux morts, la disparition de deux Juliette et le deuil qui touchera leurs proches. L'auteur met en mots ces deuils successifs et explique la façon qu'il a de les vivre en étant touché indirectement, en étant plus ou moins spectateur. Ces deux deuils lui révèleront des choses sur lui, sur ses proches...

Sans verser dans le larmoyant, Emmanuel Carrère a réussi à me toucher (et pourtant, il en faut !!).

Tout y est dit avec énormément de pudeur et de sensibilité… La disparition d’un enfant et le cancer d’une maman sont racontés de manière juste et sobre.

Aucun sentimentalisme excessif, aucun voyeurisme, juste de beaux sentiments ...
Une perle!!!