Agathe B.

L’écriture est simple et délicate, ce qui adoucit le sujet du roman : le traitement réservé aux femmes sous Louis XV.

Le roman est divisé en deux parties. C’est d’abord Apolline qui prend la parole, puis Ursule par le biais de son testament.

Nous découvrons alors les errements d’une pauvre fille dans les rues, sa volonté de devenir quelqu’un, d’approcher « les grands » de ce monde, son moyen d’y parvenir et quel a été son traitement par la suite.

C’est assez effrayant de voir avec quelle prétention les hommes de la cour se comportaient à cette époque et le peu d’intérêt et de respect qu’ils accordaient aux femmes.

Louis XV notamment avait une vie débauchée et multipliait les maîtresses d’une façon surprenante!

C’est avec tristesse que nous suivons Ursule, alias Olympe, jusqu’à ses derniers jours, qui arriveront bien rapidement…

J’ai été très touchée par ce livre vraiment très bien écrit. C’est un doux mélange entre roman et érudition qui me plaît. Tout en me liant d’affection avec ces deux sœurs j’ai pu découvrir ce qu’était la condition de la femme sous Louis XV, et la vie de certains de la cour, entre péché, luxure et mensonge.

Je recommande vraiment ce roman !!

claudialucia
Chantal Thomas : Le testament d'Olympe Le Seuil

Dans "Le testament d'Olympe", Chantal Thomas a choisi de nous faire évoluer dans un XVIIIème siècle situé hors des Lumières, dans un univers obscurantiste et rigide où la foi mène à la mortification du corps comme dans la famille d'Apolline où le père et la mère sont capables de se priver de manger pour être plus près de la Divinité.