Décapitées, Trois femmes dans l'Italie de la Renaissance

Élisabeth Crouzet-Pavan, Jean-Claude Maire Vigueur

Albin Michel

  • par (Libraire)
    13 avril 2018

    Game of thrones à l'italienne

    Entre 1391 et 1425, trois aristocrates italiennes, Agnese Visconti, Beatrice de Tende et Parisina Malatesta sont condamnées à mort pour adultère et exécutées sur ordre de leur époux. Ces femmes de seigneurs, Mantoue, Milan et Ferrare, sont une exception dans l'histoire de l'Italie du Nord et ont donc attiré l'œil d'Elisabeth Crouzet-Pavan et de Jean-Claude Maire Vigueur.

    Comment se fait-il qu'en l'espace de trente-quatre ans, trois femmes soient exécutées pour un même motif alors que l'adultère féminin n'entrait même pas dans les statuts de justice de l'époque? Il faut peut être chercher du côté politique pour comprendre en quoi ces trois exécutions marquent, à divers degrés, l'établissement d'un nouveau pouvoir seigneurial.

    Cette enquête passionnante est sans contexte un pivot pour l'histoire des femmes à une époque où la remise en cause du pouvoir politique traditionnel est sévèrement réprimé. Histoire politique, de mœurs et de genre, "Décapitées" fait parti de ces grands ouvrages de référence sur la Renaissance italienne.