Pour l'amour des livres

Pour l'amour des livres

Michel Le Bris

Grasset

  • par (Libraire)
    18 novembre 2019

    Pour l'amour des livres

    Chaque livre est un voyage. Ouvrir un livre revient à pousser une porte et à partir explorer ce qui se trouve de l'autre côté. Et comme un voyage, l'expérience peut être bonne, mauvaise, formatrice voire salutaire. Michel Le Bris l'exprime parfaitement, dans ce récit autobiographique foisonnant où il narre ses rencontres, ses études, ses coups de cœur littéraires, son parcours dans le Livre, l'édition ou la critique littéraire.


  • 17 mars 2019

    Littérature, je vous aime !

    Tout passionné de lecture ne pourra qu’aimer ce récit, véritable déclaration
    d’amour de Michel Le Bris à la littérature, aux livres, expression de
    gratitude à tous ceux qui, depuis l’enfance, ont jalonné son chemin de livres
    : instituteurs, bibliothécaires, libraires, amis, auteurs… Voici une ode à la
    fiction comme vecteur de liberté, une « autobibliographie », si l’on ose le
    néologisme, tant la vie du créateur du festival Etonnants Voyageurs de Saint-
    Malo est indissociable de sa vie de lecteur et d’écrivain.

    **Là où les livres l’ont mené**

    Issu d’une famille pauvre du Nord-Finistère, Michel Le Bris se souvient du
    premier roman que sa mère lui a offert en récompense pour son entrée en
    sixième : il s’agissait de « La Guerre du feu » qui le marque à jamais par la
    puissance de son imaginaire. Il rend aussi grâce à son instituteur de lui
    avoir accordé le privilège d’écrire ses rédactions sans contrainte, et surtout
    de lui avoir ouvert sa bibliothèque personnelle, où l’enfant a puisé sans
    réserve, dévorant Malraux, Zola, Hugo qu’il déclame face à l’océan, sans tout
    comprendre, mais envoûté par la magie du Verbe.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u