S'inventer une île

S'inventer une île

Gillot, Alain

Flammarion

  • 12 avril 2019

    Alors qu'il est Chine à superviser un chantier, Dani apprend la mort accidentelle de son fils âgé de sept ans. Immédiatement, il rentre en France où l'attend sa femme Nora et leurs proches. Entre la douleur, les remords et la colère, il se tient à distance. Présent physiquement mais absent par ses pensées, il laisse sa femme tout gérer. Chacun dans le couple affronte cette épreuve différemment.
    Nora voudrait aller de l'avant et s'active à trier les affaires de leur fils tandis que Dani n'accepte pas la mort de son enfant. Dani voit son fils lui apparaître de façon surnaturelle. Son fils qui lui parle et uniquement à lui. Il décide d'offrir à son fils des vacances rien qu'à eux deux en Bretagne.

    Je pense qu'écrire sur la mort accidentelle d'un enfant est sûrement un choix réfléchi pour l'auteur. Voire cathartique ou salvateur ou libérateur tant le sujet est délicat. Et il faut croire que ce livre n'était pas pour moi car j'ai été terriblement mal l'aise et j'ai ressenti une vague d'incompréhension face aux réactions de ses parents. Sans vouloir les juger car je suis bien incapable d'imaginer ce que c'est et d'ailleurs car c'est un blocage absolu de ma part. Voilà mais j'ai été suffisamment gênée. Très et trop gênée.
    Et surtout j'ai eu la sensation d'être témoin d'une histoire quelquefois un peu maladroite qui cherche sans la trouver une certaine distance qui m'aurait permise de ne pas me sentir voyeuriste avec la gâchette pointée sur le cœur en permanence.


  • 19 février 2019

    Mort. Noyé.
    Alors qu'il rentre précipitamment de Chine où il supervisait un chantier, ces deux mots tournent dans la tête de Dani. Tom, son fils de 7 ans, est mort noyé alors qu'il était sous la surveillance de sa grand-mère. En France, il assiste comme absent à l'enterrement de son petit garçon et au nettoyage par le vide de sa femme Nora qui se débarrasse de toutes les affaires de Tom. Incapables de partager leur chagrin, Nora et Dani s'éloignent l'un de l'autre. Nora fuit Paris puis s'enfonce dans la dépression. Dani se confronte à sa colère, sa tristesse et sa culpabilité. Désemparé, il ne sait plus trop où il en est jusqu'au moment où le miracle se produit. Tom est là, à ses côtés, bien vivant ! D'abord sceptique, Dani finit par croire à cette seconde chance que le destin lui donne. Il prend la route pour Belle-Île et offre à son fils le temps, l'attention, la complicité dont il l'avait privé jusqu'ici.

    Un livre touchant sur la perte d'un enfant et la façon dont chacun fait face au deuil. On voit bien comment le couple se délite. Malgré tout l'amour qu'ils se portent, Nora et Dani sont incapables de partager leur douleur, de dialoguer. Séparé par un chagrin incommensurable, le couple va chercher la voie du deuil, une façon de s'en sortir, de recommencer à vivre. Nora quitte la maison familiale mais ses tentatives pour nier le drame sont infructueuses et elle finit par sombrer dans une profonde dépression. Le mécanisme de défense de Dani est différent puisqu'au contraire de l'oubli, lui veut continuer à voir son fils et son apparition lui permet de se sauver de sa culpabilité. Père trop souvent absent, trop occupé, trop sûr d'avoir la vie devant lui, Dani se crée l'occasion de se rattraper auprès de Tom. Des vacances à Belle-Île pour ne penser qu'à son fils, se remettre d'aplomb, se retrouver, donner un nouveau sens à sa vie.
    Une jolie histoire, triste et émouvante.