Dephine L. Libraire
Coup de foudre sur le campus

Plutôt pure que simple, plutôt bouleversante que sentimentale, l’histoire de cette passion fulgurante entre Philippe et Paul est de celles qui vous serrent le cœur et vous laissent K.O.
Philippe Besson est à son apogée car s’il revient sur ses amours de jeunesse, il nous dévoile surtout les arcanes de son écriture.
Par ce procédé, son œuvre n’en est que plus profonde et intime même si le sel de ses romans réside, à mon sens, dans les détails, les impressions, absolument tout ce que chacun d’entre nous peut éprouver mais que seul un grand écrivain peut faire naître à nouveau.

Céline V.

Qui choisir entre sa femme et l'homme que l'on rencontre et dont on tombe amoureux?
La maladie soudaine et le terrible dilemme auxquels le narrateur est confronté créent stress et angoisse, vous entrainant dans une histoire haletante
Deborah, élève de seconde (Lycée Pavie)

Mamipone

Une photo des années 80, retrouvée par hasard, est à l'origine de ce roman. L'auteur nous livre des souvenirs intimes : deux événements qui ont bouleversé sa vie. Le premier, c'est la passion amoureuse qui a surgi, alors étudiant, lors de sa rencontre avec "un certain Paul Darrigrand". Le second, un sérieux problème de santé. Un étonnant témoignage, agréable à lire.

Eric R.

Philippe Besson est un auteur qui chaque année nous emmène dans ses introspections amoureuses. Avec « Un certain Paul Darrigrand », il nous raconte son deuxième amour de jeune homme troublé par la maladie. Pudique et tendre. Comme d’habitude.

Marin D.
Un certain Philippe Besson

Besson conte ici sa relation avec le curieux Paul Darrigrand, dans une autobiographie à peine voilée, portée par une plume lyrique et captivante. Aux joies de l'amour succède bien rapidement les doutes, l'obligation de se cacher, et la peur, grandissante, de la maladie.
C'est un roman sur la vie, ce qu'elle offre et ce qu'elle reprend, un roman empreint d'une sensualité et d'une tendresse infinies, sans fioritures : la beauté dans ce qu'elle a de plus simple et de plus universel.