Le chien de Madame Halberstadt

Le chien de Madame Halberstadt

Stéphane Carlier

Le Tripode

  • par (Libraire)
    5 juin 2019

    Ce roman drôle et haut en couleurs nous raconte Baptiste, écrivain déprimé, dont le dernier roman n'a pas eu le succès escompté (475 758e des ventes sur un fameux site américain), sa compagne l'a quitté et sa mère est devenu sa seule confidente...
    Jusqu'au jour où sa voisine de palier lui demande de s'occuper de son chien. Baptiste va accepter à contre-coeur mais va vite se rendre compte que la présence de Croquette est en train de bouleverser sa vie.

    Conseillé par Chloë


  • 17 mai 2019

    J'avoue, je suis faible. Très faible. Prenez la couverture, ajoutez les avis deux copines blogueuses et il ne m'en a pas fallu plus pour que j'ai une envie irrépressible de lire ce roman. Voilà, faible un jour, faible toujours.

    Baptiste lui s'enfonce. À quarante ans, largué par sa copine, son troisième roman est un cuisant échec. Les ventes qu'il scrute sur Amazon ne décollent pas. La moral au fond des chaussettes, il traîne sa peine dans son appartement. Jusqu'au jour où sa voisine Madame Halberstadt lui demande de garder son chien juste pour quelques jours. Sans trop avoir le choix, il accepte et se voit confier Croquette, un carlin très bien portant. Et comme tous les chiens, il faut le nourrir et le promener.
    Croquette s'adapte très bien de la nouvelle situation et la malchance semble enfin quitter Baptiste. Enfin, son roman se vend, son ex-copine se dispute avec son nouvel amoureux. Baptiste respire, reprend confiance en lui et s'autorise à espérer. Hasard ou coïncidence? Franchement, un chien ça vous change la vie sauf que Baptiste doit le rendre à sa propriétaire.

    Stéphane Carlier mène tambour battant ce roman aigre-doux. C'est frais, pétillant mais aussi mordant. Tant "Les gens sont les gens" m'avait laissée dubitative tant j'ai souri et ri avec cette lecture. Non seulement l'ensemble des personnages est bien croqué mais en plus "Les chaussures italiennes" d'Henning Mankell apparaît dans la liste des belles choses rédigée par Baptiste (on ne peut vraiment pas nier qu'il a bon goût).
    Une petite friandise nullement réservée à celles et ceux qui ont un compagnon canin, qu'on se le dise.

    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/05/stephane-carlier-le-chien-de-madame.html


  • par (Libraire)
    16 avril 2019

    On aime !

    Baptiste, écrivain raté (pour ne pas dire total loser), se voit obligé de garder le chien de sa voisine pendant quelques jours. De mauvaise grâce il accepte de se détourner un tant soit peu de sa préoccupation première - à savoir ruminer les marasmes de sa vie - pour s'occuper dudit chien. Pourtant, à partir du moment où Croquette franchit sa porte, la vie de Baptiste prend une étrange tournure...
    Un roman délectable, dans lequel vous risquez fortement de vous attacher à cet anti-héros pathétiquement drôle !


  • par (Libraire)
    8 avril 2019

    Les chiens porte-bonheurs existent ! La preuve en 174 pages de légèreté, de tendresse et d’humour qui vous donneront envie d’adopter Croquette. Un beau rayon de soleil !
    Valérie


  • par (Libraire)
    28 mars 2019

    Le chien porte bonheur

    Soquette, courgette ou croquette ? Mais comment s'appelle t-il ce chien déjà ? Tout s'éclaircit pour Baptiste, la quarantaine, écrivain au quotidien bien morose, à partir du jour où sa voisine lui confie son chien. Quitter le pantalon de survêtement, participer à des rencontres littéraires et retrouver les promeneurs de canidés au parc d'à côté. Et rêver ! Franchement drôle, un vrai plaisir de lecture !