Les Roses de la nuit

Les Roses de la nuit

Arnaldur Indridason

Anne-Marie Métailié

  • par (Libraire)
    6 novembre 2019

    Plongez dans les bas fonds de Reykjavik !

    Plongez dans les bas fonds de Reykjavik !
    Entre magouilles immobilières et trafics de drogue, Erlendur a du pain sur la planche pour défendre sa belle Islande...
    Céline


  • 13 octobre 2019

    Retour dans le passé

    Pépite oubliée ou fond de tiroir ? Face à un inédit d’Arnaldur Indridason
    datant de 1998, on s’interroge forcément. A y regarder de près, « Les Roses de
    la nuit » est une enquête du commissaire Erlendur qui vient s’intercaler entre
    « Les Fils de la Poussière » et « La Cité des Jarres ». Alors que plusieurs  «
    prequels » sont venus récemment éclairer la jeunesse du flic de Reykjavik, cet
    épisode se situe à un moment charnière de sa vie et de sa carrière. On s’y
    plonge donc pour savoir où il en est dans ses rapports douloureux avec ses
    proches, dans ses relations compliquées avec ses collègues. Et très vite, le
    charme agit à nouveau, car on retrouve ces figures imposées qui font la patte
    et le succès de l’auteur. Ce mélange intime entre une énigme criminelle et son
    contexte historique, cette photographie d’un peuple qui semble sans cesse
    chercher sa place et son identité, cette rencontre avec une terre ballotée
    entre les blocs et les influences.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u