La nuit de la fête foraine

Gideon Sterer

Éditions les Fourmis rouges

  • 18 octobre 2021

    Dans une clairière, une fête foraine s’installe sous l’observation discrète des animaux de la forêt. À la nuit tombée, une fois les lumières des manèges éteintes, un groupe hétéroclite émerge des bois : cerfs, ours, renards, lapins et loups s’approchent, les yeux étincelants dans l’obscurité. Deux ratons-laveurs découpent une ouverture dans le grillage puis allument l’électricité ; la fête foraine se réveille !

    Découvrir l’avis complet sur Ricochet


  • par (Libraire)
    27 février 2021

    Nuit de fête...

    Que se passe-t-il la nuit à la fête foraine ?
    Quand les humains sont partis, place aux animaux ! C'est reparti pour un tour…
    Un album sans texte, empreint de la poésie et de la magie de la nuit.
    Un moment de rêve joyeux et de beauté à partager !
    Christelle


  • par (Libraire)
    17 novembre 2020

    Tout débute à l'ouverture de la page de couverture. L'illustration n'attend pas, elle nous introduit d'emblée, à l'orée d'une clairière, dans laquelle s'installe une fête foraine. Les animaux de la forêt observent ce remue ménage, à l'ombre des arbres. Patiemment, ils suivent l'installation des manèges, en toute discrétion. Puis tombe la nuit, s'éloignent les humains et s'éteignent les lumières. Dans un enchainement de cases et de double pages, l'illustratrice Mariachiara Di Giorgio nous régale d'un spectacle irréel, que nous vous laisserons découvrir. C'est un émerveillement pour les yeux, un plaisir silencieux qui gonfle la poitrine de bonheur et élargit les lèvres. Ce que nous pouvons vous révéler, c'est que les illustrations sont incroyables et que l'absence de texte sert un silence propice à l'enchantement !
    Dès 4 ans


  • par (Libraire)
    13 novembre 2020

    Magnifique album sans texte !

    Il y a trois ans nous avions adoré un album sans texte "Profession crocodile", l'illustratrice Mariachiara Di Giorgio nous revient avec un petit bijou. " La nuit de la fête foraine" et c'est encore plus abouti