Ailes de feu

Ailes de feu

Laura Gallego García

J'ai Lu

  • Une lecture agréable

    Que je me souvienne, je n’ai jamais lu de lectures « angéliques » - comprendre avec des anges comme personnages. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis lancée dans ce roman, à la découverte de cette auteure. Si je ne suis pas déçue, je pense qu’il y a tout de même quelques lacunes.

    L’intrigue est intéressante. Pour preuve je n’ai pas pu lâcher le roman une fois commencé et l’ai donc fini dans la journée. Suivre Ahriel au sein d’une prison peu commune m’a beaucoup intéressée. Imaginez une prison sans barreau ni gardien. Le rêve, non ? Oui, enfin, j’ai oublié de préciser qu’il faut tout de même échapper aux autres prisonniers qui n’hésitent pas à tuer et aux « Créatures » - animaux ayant subi des transformations maléfiques et elles ne font pas de quartier. Voilà qui est tout de suite moins sympathique. C’est donc dans ce cadre pour le moins particulier que l’on voit Ahriel évoluer. D’une entité froide, indifférente et impartiale elle change totalement, jusqu’à connaître l’amour, la haine, la vengeance.


    Si j’ai quelque chose à déplorer, c’est au niveau des personnages. Seule Ahriel a une vraie personnalité, elle est complexe, recherchée et fouillée. Ceux qu’elle rencontre m’ont paru en comparaison bien lisses et sans substance. On ne sait rien d’eux. Et pour cause, ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire, ce qui permet de la faire avancer, nous est révélé au moment fatidique. On peut raisonnablement penser que c’est pour laisser le suspens entier, mais c’est loin d’en être le cas. Les révélations n’étant pas préparées à l’avance cela donne l’impression d’une information qui arrive comme un cheveu sur la soupe, simplement pour débloquer la situation. Il n’y a vraiment aucune subtilité. On le ressent surtout à la fin où le dénouement est beaucoup trop rapide et repose sur ces fameuses informations.

    Le style de l’auteure est agréable et fluide. Il permet de se plonger sans retenue dans l’histoire. Malheureusement, il y a tout de même quelques répétitions qui alourdissent le récit, ce qui est bien dommage. Surtout au début, quand Ahriel répète sans cesse qu’elle ne peut pas croire à une telle trahison … cela ne fait pas avancer l’histoire et c’est très vite lassant.

    Pour conclure, je dirais que cette lecture est agréable, mais je ne pense pas en garder un souvenir impérissable. Si l’occasion se présente je lirai la suite car l’héroïne est attachante. Malheureusement les autres personnages ne le sont pas et les quelques redondances du récit sont ennuyantes.