François-Régis SIRJACQ (Libraire)
Un très beau roman, pas seulement pour les mélomanes.

De Mozart, à travers biographies et films, on a dit beaucoup de choses, notamment qu’il était divin. Ce roman, parce qu’il s’agit bien d’un roman, nous livre une autre façon de découvrir, de son vrai nom, Wolfgang Gottlieb Mozart : enfant prodige, il n’a cessé, durant sa très courte vie, de vivre pour la musique pour finalement confier à la musique tout ce qu’il avait à dire. Ce roman réussit le tour de force de faire vivre Mozart tel qu’il était, de nous le faire entendre via la littérature, lui dont le seul but à la limite de l’obsessionnel était la recherche de la quête et de la beauté.
Un très beau roman, pas seulement pour les mélomanes.