Anne L.
Alexandrins et miniatures

🕌 Dans un décor digne des mille et une nuits, le poète Qaïs et sa cousine Leïli s'aiment. Mais l'intensité, la ferveur de ce souffle met à mal l'autorité paternelle : la sentence familiale est irrévocable, les amants jamais ne s'uniront. Qaïs devient "Majnoun", le fou d'amour, ermite errant dans le désert, roi du monde animal. Leïli, quant à elle, suit la voie seule pouvant la libérer de sa condition de femme.
🕌 L'adaptation de ce conte bédouin est un bijou. Le texte en alexandrin (une prouesse !) s'entrelace aux arabesques des miniatures, l'éclat de la poésie rivalise celui des couleurs. Face à tant de beauté, la tentation est grande d'arracher de pleines pages pour les faire encadrer...
🕌 Une adaptation somptueuse, féministe et audacieuse d'un conte universel, à glisser sous tous les 🎄!