Marie D.
Tendresse, joie, aventure !

C’est l’histoire de deux enfants que tout oppose de prime abord mais qui sont tout compte fait parfaitement fait pour s’entendre, de leur fugue joyeuse à travers bois et champs, laissant derrière eux les secrets et les silences butés des adultes pour nouer une relation évidente, drôle et magnifique.

Timoti est un garçon (trop) raisonnable, routinier (un tantinet maniaque), délicat et rêveur. Timoti est choyé par un papa tout aussi sensible et routinier, dont l’amour débordant ne compense pas toujours l’absence de réponses vis à vis d’une maman absente au tableau.

Diane est une fillette feu-follet à l’imagination et à l’énergie de feu, pourfendeuse de dragons (tondeuses à gazon) de jardin et casse-cou de première. Un jour pas fait comme un autre, alors que Timoti boude de contrariété, Diane grimpe jusqu’à la fenêtre de sa chambre et entre dans sa vie sans y avoir été invitée. Elle lui donne rendez-vous à minuit pour partir à “l’aventourrre” (elle aime aussi faire l’accent d’hidalgo du Chat Potté). Consigne : préparer une lampe de poche et des sandwichs, mais surtout pas de jambon-beurre !

Et de la vraie aventure il y en aura !

Des personnages follement attachants, des dialogues savoureux et des émotions fortes. “Les filles ne montent pas si haut” a obtenu l’une des plus grandes distinctions dans sa catégorie, la pépite à Montreuil jeunesse en 2021.
Une lecture à partir de 9 ans (mais aussi pour les grands !) qui vous promet d’avoir à la fin un cœur gonflé de tendresse et un beau sourire aux lèvres.