• 7 septembre 2012

    au delà des apparences

    "Vous vous souvenez de ce dessin de Reiser ? "des Miss croquées en Vache qui rit". A feuilleter ce livre (pour mater les photos) d'emblée, à la première page, ce rappel, sous la plume d'une Miss, m'a intrigué. Il faut avoir un peu de culture, et être capable d'auto-dérision pour en appeler à Reiser, au moment, pour "une blonde" de 20 ans, d'oser écrire l'autobiographie de son année télé, apparences, et temps perdu.

    Cette seule phrase m'a donné envie d'aller plus loin et d'oublier mes préjugés pour aller voir précisément si au-delà du "Métier de paraître" de la belle j'allais rencontrer son "métier de vivre" auquel, d'évidence, le titre du livre fait écho.
    Franchement, ce livre est une belle surprise. La belle n'est pas bête, à l'évidence c'est une fille libre et qui assume parfaitement ce qu'elle fait. "Je n'ai jamais triché. Jamais fait semblant" écrit-elle. Chapeau, Miss. J'ai acheté ce livre, et je n'ai perdu ni mon temps ni mon argent à lire ce compte rendu, ce journal d'une année miss, décrit par celle qui l'a vécu. Il m'est arrivé de lire bien des "romans de la rentrée", encensés par des medias complaisants et plus d'une fois c'était nettement moins intéressants que ce "métier de paraître" d'une belle qui est tout sauf écervelée