Débandade

Débandade

Clémence Dumper

Philippe Rey

  • par (Libraire)
    24 août 2015

    Un roman d'introspection

    Alexis a un problème : il est impuissant. Il est célibataire et n'a jamais fait l'amour à trente ans. La vie n'est donc pas rose pour ce pauvre homme qui a pourtant beaucoup de désir pour les petites amies avec lesquelles il est sorti. Ses collègues et ses amis ont tout essayé pour l'aider, même lui payer une professionnelle. Mais rien n'y fait, Alexis n'y arrive pas.
    Véritable roman d'introspection, Débandade est une très bonne surprise. Le sexe n'est qu'un outil utilisé par l'auteur pour nous parler du deuil, de la séparation et des troubles psychologiques que l'être humain peut parfois oublier. Le style est agréable mais plutôt classique, le personnage est sympathique mais tellement pathétique à certains moments qu'on arrive réellement à le plaindre. Le livre se penche sur les faiblesses de l'homme, son désir d'être aimé et d'aimer en retour, la peur de la solitude, bref ce roman n'est pas vraiment gai mais il n'est jamais glauque.


  • "La débandade", ou les états d'âme d'un impuissant. Alexis, trentenaire, souffre : il n'arrive pas à avoir une érection. Le désir est là mais impossible de bander ! Il a pourtant tout essayé : filles, garçon, psy et même produits chimiques... Rien n'y fait. Il se remet en cause et questionne la vie, sa vie. Tour à tour mal à l'aise, indifférent, insensible, résigné, énervé, lassé, amoureux..., il cherche à tout prix à lever ce blocage qui le handicape. Le style de Clémence Dumper est percutant, l'écriture sensible et les métaphores bien senties. Un premier roman plein de verve et d'une extrême finesse. A lire absolument.


  • par (Libraire)
    22 février 2014

    Dur dur !

    C'est l'histoire d'un trentenaire qui souffre d'impuissance. Il a du désir mais c'est physique, il n'arrive pas à avoir une érection. Or, dans notre société hyper-sexuée, il vit très très mal son handicap et va tout tenter pour retrouver un peu de vigueur. Cette quête de virilité va l'entrainer à vivre de multiples expériences, chimiques et autres...

    Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce n'est pas un livre drôle ou vaguement "trash". Évidemment, il est beaucoup question de sexe dans ces pages et si les choses sont dites, assez crûment parfois, c'est une écriture qui laisse place à beaucoup de sensibilité et de finesse dans l'analyse psychologique du personnage. C'est à lire !