Serge W.

Une histoire incroyable. Des personnages attachants et surprenants. Le portrait d'une femme hors du commun. Un western plein d'action et de rebondissements.
Voilà pourquoi vous devez lire Homesman et découvrir Glendon Swarthout, grand auteur injustement méconnu de romans policiers et de westerns.

claudialucia
"Homesman" de Glendon Swarthout


"Homesman" de Glendon Swarthout aux éditions Gallsmeister, peut être traduit par un néologisme - le rapatrieur -. C'est l'homme qui va être chargé de rapatrier vers l'est quatre femmes qui ont perdu la raison pendant un hiver particulièrement rigoureux dans les Grandes Plaines de l'Ouest des Etats-Unis au Nebraska. Cet homme, Briggs, n'est ni altruiste, ni volontaire! Disons qu'il y est obligé parce que Mary Bee l'a sauvé de la pendaison auquel ses vols l'avaient condamné et qu'il a juré de lui obéir. Mary Bee, une femme courageuse, a accepté de convoyer les malades à la place de leur mari. Mais elle se sent bien seule et peu apte à mener à bien sa tâche, c'est pourquoi elle s'adjoint les services de ce voleur qui ne lui inspire pourtant aucune confiance. La longue marche à travers les grands espaces déserts commence.

Marine S.
L'envers du rêve américain

Parce que l'Ouest des États-Unis n'était pas qu'un Eldorado, quatre femmes du Territoire du loup ont perdu la raison dans la froidure de l'hiver. Afin de les ramener dans leurs familles à l'Est, Mary Bee Cuddy, une femme célibataire qui cultive ses propres terres, décide de se charger de ce lourd fardeau. Elle embarque avec elle George Briggs, un bon à rien, un voleur de terre, pour la guider jusque dans l'Iowa.