Le syndrome du pire

Christoffer Carlsson

Ombres Noires

  • 20 mai 2015

    harcèlement, policier, Suède

    Me voilà replonger dans un polar suédois bien classique, à l’écriture fluide.

    Celui-ci nous parle des adolescents grandissant dans une banlieue pauvre de Stockholm. L’un tente de trouver de l’argent par tous les moyens ; l’autre se fait harceler et harcèle à son tour. Sauf que ce dernier tombe amoureux de la soeur de son ami.

    L’auteur démontre que le harcèlement adolescent n’est jamais anodin, au cas où l’on en douterait. Dans ce roman, il a des conséquences meurtrières.

    N’oublions pas l’alcoolisme des parents, le chômage, la drogue et la dépression post-partum et vous aurez un tableau assez complet de l’ambiance du roman.

    Une lecture intéressante mais qui ne me restera toutefois pas en mémoire de façon indélébile, je pense.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du quartier de Salem et des Triades, groupe de trois immeubles, dans lesquels habitent Leo et Grim. Les banlieues dortoires sont les mêmes partout.

    https://alexmotamots.wordpress.com/2015/05/19/le-syndrome-du-pire-christoffer-carlsson