Un service de click & collect du lundi au samedi, de 10h à 17h, est possible à la librairie Dialogues, entrée rue Louis Pasteur.

  • par (Libraire)
    12 juin 2015

    Coup de coeur!

    Fannie Flagg nous avait régalé avec son "Beignets de tomates vertes", elle récidive aujourd'hui avec son dernier roman "la dernière réunion des filles de la station service".
    On rit et on pleure en suivant les aventures trépidantes des filles de la station.
    Que du bonheur!


  • par (Libraire)
    31 mai 2015

    Vous cherchez un bon gros livre pour l'été ?
    Le voici sympathique, très agréable à lire, émouvant sans être larmoyant . Deux familles, deux époques, deux pays, des femmes remarquables. A la moitié du livre, stupeur : Sookie, de bonne famille américaine, apprend que bébé, elle fut adoptée. La voilà donc Polonaise !
    Révélation qui changera bien des destins.


  • 28 avril 2015

    "Vous n'êtes pas la personne que vous croyez être"

    Après « Beignets de tomates vertes » et « Miss Alabama et ses petits secrets », Fannie Flagg nous offre une comédie tendre portée par des personnages féminins pétillants.

    Sookie Poole, dévouée à son mari et à ses quatre enfants, coulerait des jours heureux en Alabama si elle n’était affublée d’une mère redoutable. Lenore Simmons Krackenberry, 88 ans « le verbe haut et les idées bien arrêtées » assomme l’existence de ses proches : les siens dont sa fille qu’elle noie de ses conseils et remarques, les auxiliaires de vie qui défilent, lassées de ses excentricités.

    Ce petit train-train aurait perduré si un matin, un mystérieux correspondant n’avait joint Sookie pour la prévenir de l’arrivée imminente d’un recommandé. Avant de raccrocher, l’homme précise : « Vous n’êtes pas la personne que vous croyez être ». Effectivement, le courrier va bouleverser la vie de Sookie, remettant en cause son identité. A ce récit est enchâssée une autre histoire, celle des Jurdabralinski, émigrés polonais, installés dans le Wisconsin depuis le début du 20e siècle : un fils, quatre filles, toutes plus pétulantes et vives les unes que les autres. Entraînées par l’aînée, la très solaire Fritzi, les sœurs Jurdabralinski prennent en main, dès la mobilisation en décembre 1941, la station-service familiale avant d’intégrer le WASP (Women AirForce Service Pilots) corps de femmes pilotes de l’armée de l’air.

    Quels liens existent entre la Sookie de 2005 et Fritzi et ses sœurs 66 ans plus tôt, c’est ce que dévoile « La dernière réunion des filles de la station- service ».

    L’identité, l’hérédité, Fannie Flagg aurait pu aborder ces thèmes sur le mode de la gravité. Elle a choisi de les mettre en musique dans cette fiction émouvante et pleine d’humour. On rit beaucoup, on s’attendrit …

    A 70 années d’écart, deux générations de femmes se répondent, des protagonistes comme l’auteur les affectionne : indépendantes, déterminées et courageuses dont certaines n’ont pas hésité à s’affranchir des conventions en intégrant cette unité d’aviatrices méconnue, créée en 1941, dissoute en 1944, reconnue en 1977 sous l’administration Carter avant d’être décorée en 2009 par le président Obama de la médaille d’or du Congrès.

    Fannie Flagg trouve regrettable qu’il ait fallu tant de temps pour reconnaître ces pionnières de l’air, 1900 environ dont 38 périrent pendant le conflit. Elle leur rend ici un hommage ardent.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • 16 avril 2015

    A Point Clear une petit ville de l'Alabama, Sookie Poole âgée cinquante-neuf ans vient de marier ses ses filles en peu de temps. Mais point de repos car elle doit toujours obéir aux caprices sa mère Lenore et réparer ses extravagances. Depuis son enfance, sa mère s'est montrée toujours très et trop exigeante envers elle. Mais la vie de Sookie bascule. En ouvrant le courrier de sa mère, elle découvre qu'elle a été adoptée. Sa mère qui ne cesse de de louer les exploits de la famille Simmons et leur pedigree lui a toujours menti. Elle est née d'une mère au nom polonais et d'un père inconnu dans le Wisconsin et a soixante ans ! Son mari Earle lui conseille de chercher à en savoir plus sur sa mère biologique. Effondrée, se sentant " personne", en colère contre Lenore, Sookie ne sait pas quoi faire.

    En parallèle, ce roman raconte l'arrivée de de la famille polonaise Jurdabralinski aux Etats-Unis et comment au fil des années, à force de travail, le père a ouvert une station-service. Mais malade, il doit se soigner et son fil s'engage dans l'armée avec la guerre. Fritzi l'aînée des filles décide qu'avec ses soeurs, elles peuvent s'occuper de la station-service et c'est un succès. Contaminée par le virus du vol, en pleine guerre, elle devient une WASP et entraîne ses soeurs avec elle.
    Tout en suivant les questions légitimes de Sookie, ses différents ressentis (colère, acceptation) par rapport à son adoption et ses recherches, on découvre l'histoire de ces jeunes femmes qui aux Etats-Unis durant la Seconde Guerre mondiale furent les premières guerre à piloter des avions.

    Un roman avec de l'humour, de la tendresse avec des personnages aux caractères bien trempés où Fannie Flagg rend un bel hommage à ces femmes pilotes qui auront attendu 1977 pour être officiellement reconnues sous la présidence de Jimmy Carter. Sans oublier la reconstruction de soi, les origines qui peuvent vous réduire à un carcan ou vous ouvrir l'esprit.
    Un livre plein de vitalité qui fait du bien, touchant et qui se lit tout seul !


  • par (Libraire)
    13 avril 2015

    Sweet home Alabama!

    Point Clear dans l'Alabama, Sookie 59 ans prend un repos bien mérité après avoir organisé le mariage de ses trois filles. Sa mère, l'inénarrable Lenore Simmons Krackenberry, fait preuve d'une excentricité digne de la famille Simmons et épuise les aide-soignantes les unes après les autres. A 88 ans, elle se montre toujours autoritaire envers sa fille.
    Pulaski, Wisconsin 1940, Fritzi et ses sœurs dirigent la station service familiale tandis que leur frère se bat en Europe mais l'impétueuse Fritzi rêve d'autres aventures plus folles encore.
    Lorsque Sookie reçoit une lettre contenant un troublant secret de famille, c'est sa vie entière qui bascule.

    L'auteure des "Beignets de tomates vertes" revient avec une nouvelle histoire sortie tout droit du fin fond de l'Alabama. A travers les destins croisés de Sookie et de Fritzi, c'est l'Histoire du Wisconsin des années 20 aux années 50 qui s'écrivent dans les pages de "La dernière réunion des filles de la station service". Tandis que Sookie se débat avec son identité et sa relation houleuse avec sa mère Lenore, le lecteur rencontre l'incroyable famille Jurdabralinski: Fritzi, Gertrude, Tula, Sophie Marie et Wink.
    Un récit frais et léger, drôle et tendre. Des personnages haut en couleur et attachants. Une réussite pour Fannie Flagg!