L'Exercice de la médecine

L'Exercice de la médecine

Laurent Seksik

Flammarion

  • par (Libraire)
    8 décembre 2015

    Vous allez adorer!

    À travers l'histoire d'une famille de médecins de génération en génération, nous découvrons également celle d'une famille de juifs qui ont dû fuir leur pays à chaque génération. Pavel Alexendrevitch est médecin au début du vingtième siècle en Russie. Heureusement, son fils Mendel était parti faire ses études à Berlin, car toute sa famille se fait assassiner lors d'un pogrom. Professeur en médecine, ce dernier aura un fils médecin qui fuira l'Allemagne. Enfin, nous retrouvons Léna à Paris en 2015, dernière médecin de la famille.

    Un roman fort qui traverse l'histoire et nous fait découvrir différents exercices de la médecine.

    Marie Nawrot


  • par (Libraire)
    9 octobre 2015

    Alternant avec habilité les époques, Laurent Seksik dresse le portrait d’une famille juive médecin de génération en génération confrontée aux souffrances de l’Histoire. De la Russie tsariste habituée aux pogroms au pseudo complot des blouses blanches sous Staline, les Kotev doivent toujours fuir. jusqu’où ?

    Un roman sensible, écrit avec beaucoup de retenue.


  • par (Libraire)
    30 septembre 2015

    Laurent Seksik nous transporte à travers les siècles, de la Russie à la France, en passant par l'Allemagne en compagnie de la famille Kotev , médecins juifs de génération en génération.
    Le roman est entrecoupé successivement des récits de Pavel en 1904, qui exerce dans la Russie tsariste, de Mendel qui vit à Berlin en 1920 et de Lena, cancérologue à Paris en 2015. Celle-ci est très imprégnée par le destin qu'ont connu les membres de sa famille. Elle constitue le fil conducteur du roman.
    Les Kotev incarnent des hommes intègres, battants, aux valeurs solides, mais malheureusement victimes de leur statut de juif. Les pogroms en Russie pour l'un, la Seconde Guerre Mondiale pour l'autre ainsi que l'affaire du complot des blouses blanches sous Staline ne les épargneront pas.

    Laurent Seksik est un excellent conteur qui sait rendre ses personnages subtils et attachants et éveiller notre intérêt. Vous ne pourrez lâcher ce livre plein de sensibilité, curieux de connaitre la destinée de cette fabuleuse famille.


  • par (Libraire)
    26 septembre 2015

    La médecine de père en fils

    Léna Kotev, cancérologue à Paris, est une jeune femme belle, intelligente et assez solitaire. Bien qu’entretenant une relation fusionnelle avec son père Tobias, il lui arrive de douter de sa vocation et de mal supporter le poids de la tradition familiale. Elle est en effet issue d’une longue lignée de médecins, juifs qui ont tous connu des destins tragiques, à travers l’Europe du XXème siècle, dans l’exercice de leur profession.

    Laurent Seksik, lui-même médecin, dépeint avec beaucoup de sensibilité cette vocation de soignant qui a animé les vies des Kotev de la Russie tsariste du début du siècle au Berlin des années 20, puis dans le pays niçois pendant la deuxième guerre mondiale.

    Une belle fresque historique de la médecine moderne se dessine en toile de fond de l’aventure humaine de Léna dans ce magnifique roman.


  • par (Libraire)
    7 septembre 2015

    L'histoire d'une famille de médecins depuis l'arrière grand-père en Russie au début du XXeme, Mendel le fils dans le Berlin des années trente jusqu'à Léna cancérologue à Paris de nos jours.
    Un livre sur la filiation, la destinée d'une famille décimée par les pogroms juifs à travers l'Europe.


  • 3 septembre 2015

    Un arbre de vie en littérature

    Un fresque historique et intime placée entre guerre et paix au temps de la maladie. Une famille et trois générations de médecins, de la Russie Tsariste à Paris de nos jours, auscultent l'humanité à travers le corps et l'âme d'hommes et de femmes. Un souffle romanesque rare et intense traverse ces pages où l'insignifiance de quelques vies retrouve par une opération d'amour et d'écriture, une mémoire.


  • par (Libraire)
    3 septembre 2015

    Magnifique!

    Quand histoires personnelle et mondiale s'entrecroisent,
    quand les générations évoluent en restant liées,
    quand la médecine se pratique avec les tripes...
    Magnifique roman suivant quatre générations, se déroulant alternativement en Russie, à Berlin et à paris.
    Lætitia


  • par (Libraire)
    1 septembre 2015

    Belle ode à la médecine et à la famille !

    Une jeune femme, cancérologue à Paris est issue d'une famille de médecins. Tous ces médecins ont connu un destin tragique en Russie puis à Berlin. Cette héroïne, vivant au jour le jour, ploie sous le devoir de la transmission. Elle ne veut pas rentrer dans la légende familiale. Laurent Seksik rend ces personnages très attachants et nous progressons dans l'histoire de cette famille à travers un XX ème siècle tumultueux. Une ode à la médecine, à la famille. Si vous ne le connaissez pas encore, il faut également lire les précédents romans de cet auteur ( "Les derniers jours de Stefan Zweig", "La légende des fils", "Le cas Eduard Einstein") !


  • par (Libraire)
    27 août 2015

    Être médecin de génération en génération. Une vocation, un devoir, une souffrance ? Tant de choses à dire sur ce beau roman.
    Nous en parlerons avec Laurent Seksik le vendredi 20 novembre avec, je l'espère, autant d'émotion que celle ressentie lors de ma lecture. Delphine


  • 25 août 2015

    La saga d'Hippocrate

    Quoi de plus noble que de consacrer sa vie à soigner les autres ? Chez les Kotev, on est médecin de génération en génération. Et juif aussi. Ce qui, partout dans le monde, veut dire être confronté à l’arbitraire et au rejet. Pavel Alexandrovitch, le premier de la lignée, reclus dans son pauvre village ukrainien en 1864, espère un avenir meilleur pour son fils, loin de la fureur des cosaques amateurs de pogroms. Plus tard,

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u