Alex-Mot-à-Mots

Je n'avais pas été convaincu par "Le syndrome Copernic", alors je n'étais pas pressé de lire son dernier roman que les blogueurs-euses ont en général bien aimé (pour ceux qui l'ont lu, bien sûr).
Force m'est de constater que finalement, je l'ai bien aimé.
Bon, toutes les grosses ficelles sont là : un duo flic-jeune femme, un peu d'ésotérisme histoire de nous faire trouver des codes, du dépaysement dans un pays d'Amérique latine, et un méchant insaisissable.
Un bon moment de lecture, meilleur que notre première rencontre, mais chacun a pris du grade depuis...
J'ai beaucoup aimé les trois lumières finales, également.
L'image que je retiendrai :
Celle d'Ari brûlant de précieux manuscrits, quelle hérésie !