Camarade papa

Camarade papa

Gauz

Le nouvel Attila

  • 19 mars 2019

    Afrique & colonisation

    Le grand soir, camarades, c’est pour demain ! Ainsi pense l’enfant à Amsterdam qui nous raconte son histoire.

    Gavé des mots révolutionnaires de ses parents dont il ne comprend pas le toujours sens quand il agglomère deux noms pour former un mot valise qui ressemble vaguement à un terme entendu, il se rend en Afrique dans sa famille car son père ne peut plus l’élever seul.

    Ces chapitres avec le parlé si particulier de l’enfant alternent avec le récit de la vie de Dabilly, jeune homme pauvre qui se rend en Côte d’Ivoire mener la vie de colon.

    Dabilly découvre les us et coutumes du peuple ivoirien. Certaines légendes sont racontées dans des chapitres à part.
    Un livre protéiforme qui m’a fait sourire parfois (ah, le Grand Soir révolutionnaire dans la bouche d’un enfant…).

    Certains passages m’ont moins parlé, comme certaines descriptions. J’ai aimé découvrir certaines légendes. Un roman vraiment très différent du précédent de l’auteur.
    L’image que je retiendrai : Celle de la salle de classe de Côte d’Ivoire où se rend le garçon doté d’un poste de télévision que les enfants regardent du matin au soir.

    https://alexmotamots.fr/camarade-papa-gauz/


  • par (Libraire)
    26 octobre 2018

    Très belle leçon d'Histoire et de littérature

    La colonisation de la Côte d'ivoire par deux voix. Entre justesse historique et inventivité folle.

    Coup de coeur +++


  • par (Libraire)
    15 septembre 2018

    Très belle leçon d'Histoire et de Littérature

    La colonisation de la Côte d'Ivoire racontée par deux voix, entre justesse historique et inventivité littéraire folle... superbe !


  • par (Libraire)
    13 septembre 2018

    Si vous cherchez un livre qui sort du lot, le voici.

    Deux récits, deux regards sur la colonisation - l'avant et l'après.
    Deux individus qui ne se croiseront pas mais dont les destins sont liés par les circonstances. Le premier a pour désir l'aventure et cela va le conduire à la découverte de la Côte d'Ivoire à la fin du XIXème siècle. Le second fera aussi une découverte, celle de ses origines, de l'Histoire de ce pays qu'il ne connaissait que dans les paroles de ses parents.

    Gauz signe une des histoires de la colonisation, grâce à une mise à l'honneur des richesses linguistiques qui offrent une vigueur sans pareil au texte.

    Elisabeth


  • par (Libraire)
    13 septembre 2018

    Si vous cherchez un livre qui sort du lot, le voici.

    Deux récits, deux regards sur la colonisation - l'avant et l'après.
    Deux individus qui ne se croiseront pas mais dont les destins sont liés par les circonstances. Le premier a pour désir l'aventure et cela va le conduire à la découverte de la Côte d'Ivoire à la fin du XIXème siècle. Le second fera aussi une découverte, celle de ses origines, de l'Histoire de ce pays qu'il ne connaissait que dans les paroles de ses parents.

    Gauz signe une des histoires de la colonisation, grâce à une mise à l'honneur des richesses linguistiques qui offrent une vigueur sans pareil au texte.

    Elisabeth


  • par (Libraire)
    4 septembre 2018

    Jubilatoire !

    Un petit garçon, né à Amsterdam et bercé par le marxisme-léninisme depuis sa plus tendre enfance, est envoyé en Côte d’Ivoire par son père afin qu’il retrouve ses racines. En parallèle, en 1880, Dabilly fuit la France pour les comptoirs français de Grand-Bassam.
    À travers ces deux regards, "Camarade Papa" raconte l’histoire coloniale et post-coloniale de la Côte d’Ivoire, avec tendresse et humour. Gauz joue avec les mots et c’est jubilatoire !


  • par (Libraire)
    1 septembre 2018

    Regard inattendu

    Dans une langue inventive et créative, riche prose poétique, Gauz offre le récit croisé de la Côte d'Ivoire conquise par les Français puis devenue indépendante. Alternant le récit de ces deux époques, avant et après la colonisation, il pose avec ses personnages un double regard inattendu et original sur ce pays.


  • par (Libraire)
    24 août 2018

    Percutant

    Dans une langue irrésistible, deux récits, à un siècle d'écart, qui se croisent d'Europe en Afrique pour nous en donner un tableau saisissant !
    Original, drôle, percutant