Conseils de lecture

HISTOIRE DE LA GRANDE MAISON, roman
7,60
par (Libraire)
17 novembre 2008

L'Histoire de la Grande Maison, c'est surtout l'histoire d'une grande famille, celle de Wakim Nassar, un homme reparti de rien qui décida un jour d'introduire la culture de l'oranger sur une terre supposée infertile. La langue de Charif Majadalani est éblouissante. A lire absolument.


Pour Vous, roman

roman

Joëlle Losfeld

17,15
par (Libraire)
2 septembre 2008

En exergue du roman figure une citation de Hölderlin : « L'homme qui songe est un dieu, l'homme qui pense un mendiant. » La narratrice, Delphine M., 35 ans, est justement une « marchande de rêves ». Elle a créé une agence, "Pour Vous", sorte de société de services qui aide les hommes et les femmes à soigner leur âme,- ou leur corps, selon leur demande . Les clients de Pour Vous paient fort cher pour s'offrir une illusion, et Delphine, grand metteur en scène des rêves des autres, gagne bien sa vie. Jusqu'au jour où elle se découvre homo oniricus parmi les autres... On retrouve dans ce roman de Mainard cette petite musique douce-amère, et très humaine...


Un brillant avenir
22,90
par (Libraire)
2 septembre 2008

« Un brillant avenir » est un roman passionnant sur l'exil, sur la famille, sur le couple, sur l'amour, ses hauts et ses bas, sur la maladie et la mort toujours proches, sur les non-dits, les malentendus, sur la force des femmes. Sur l'avenir des enfants qui, nécessairement, échappent à leurs parents. Sur l'étrange relation qui peut se nouer entre une belle-mère et sa bru, et comment elle peut évoluer de la détestation à l'amour. « Un brillant avenir » effleure encore, avec justesse, bien d'autres sujets : le communisme de Ceausescu, par exemple, et la vie en Roumanie qui nous est  décrite par Catherine Cusset comme si elle y avait vécu ; ou encore l'angoisse des mères en Israël pour leur garçon qui un jour aura 18 ans, l'âge d'aller à la guerre. « Un brillant avenir » est un formidable livre sur la vie, un de ceux qu'on ne lâche pas avant d'avoir lu le mot « fin » quand on l'a pris en main. Réellement : Catherine Cusset à son meilleur.


La tête en friche
16,80
par (Libraire)
2 septembre 2008

Roman à mettre entre toutes les mains, que vous ayez 15 ou 95 ans ! A première vue, vous penserez à une blague : vocabulaire souvent argotique, langage parlé façon Coluche, scénario simplissime - Germain, 45 ans, une espèce de Candide pas vraiment gâté par la nature, au très très petit Q.I., se prend d'amitié pour Margueritte (avec 2 t) qu'il rencontre au jardin public. La vieille dame (86 ans) va lui faire découvrir la saveur des mots et l'amour de la vie. A y regarder de plus près, le « sketche » pourrait bien être une fable, drôle et tendre, sur le sens de l'existence... Et comme il y est démontré aussi que les livres contribuent à vous rendre plus intelligents et plus heureux, vous imaginez ce qu'il vous reste à faire !


BEIJING COMA
23,40
par (Libraire)
21 août 2008

Après les "Nouilles chinoises", voici "Beijing coma", que l'auteur a mis dix ans à écrire. 4 juin 1989. Des milliers d'étudiants occupent depuis un mois la Place Tienanmen. Dai Wei, un des chefs du mouvement, a reçu une balle dans la tête, ce qui l'a plongé dans le coma. Miraculeusement et ironiquement, son âme est toujours consciente. C'est avec elle que nous nous plongeons dans les mouvements d'étudiants, ses amours contrariées... C'est un roman troublant, profond. Il y a des livres qui changent le regard que vous portez sur la vie, le monde... C'en est un !