Conseils de lecture

Sauvage

Le Livre de Poche

8,70
par (Libraire)
21 août 2019

Ne perdez surtout pas le nord !

« Sauvage », comme peut l'être la nature hivernale dans le bush australien.
Et c'est là qu'un prestigieux cabinet d'expertise comptable a organisé un séminaire d'entreprise un peu particulier : une équipe d'hommes et une équipe de femmes pénètrent le temps d'un weekend à l'intérieur du parc naturel des monts Giralang pour un parcours en totale autonomie, munis de cartes, boussoles et rations de nourriture, mais sans lien aucun avec l'extérieur. Ce week-end est censé permettre d'approfondir les liens entre participants, en privilégiant la valorisation des talents individuels et l'entraide.

Mais si l'équipe des hommes est revenue sans problème dans les délais impartis, celle des femmes, après plusieurs jours d'errance, rentre blessée et surtout incomplète. Il en manque une ! Que s'est-il donc passé ? En alternance des recherches menées par la police, le déroulé exact de ces quelques jours révèle le vrai visage de chaque protagoniste. L'écart entre innocence et culpabilité a tendance à fortement se réduire lorsque cela devient une question de survie.

Dans « Sauvage », de la jeune auteure australienne Jane Harper, c'est avec grand plaisir que l'on retrouve l'agent fédéral Aaron Falk, personnage attachant rencontré précédemment dans « Canicule », pour une nouvelle aventure captivante.


Un peu de nuit en plein jour
17,00
par (Libraire)
20 août 2019

Ce roman est une poème.
C'est un poème sombre car le soleil a déserté le monde. Le jour est à peine plus clair que la nuit.
Au cœur des ténèbres parisiennes éclot l'amour. Celui qui terrasse tout. Celui qui fait peur tant il est fort. Mais y'a-t-il encore de l'espoir dans ce chaos ?
Ce roman se déguste, se savoure. Chaque mot semble avoir été choisi minutieusement. L'esquisse de cet univers si éloigné et si proche du nôtre est réussie.


JE L'AIME
19,00
par (Libraire)
19 août 2019

Une dévotion troublante

On ne connaît pas le nom de la narratrice. Nous ne connaissons qu'une chose : les initiales de l'homme de sa vie, M. Elle l'aime à la folie et quelle folie chez cette femme ! Rien n'est fait ni ressenti dans la demi-mesure. Dans une écriture tour à tour brutale, saccadée et poétique, Loulou Robert nous transporte dans l'esprit tourmenté d'une femme qui n'a rien à perdre et qui a décidé de vouer sa vie à l'amour. Et tout ça en s'oubliant, laissant passer les années, les rides et les regrets.


Les Mangeurs d’argile

Éditions Gallmeister

23,00
par (Libraire)
17 août 2019

Natif de Géorgie du sud, Jesse Pelham se retrouve orphelin à l'âge de quatorze ans. Livré à lui-même ou tout comme, il arpente le vaste domaine familial dans lequel son père a trouvé la mort en lui construisant une cabane. Il y rencontre un vagabond, Billy, qui devient la seule personne à qui Jesse peut se confier. À la surprise de l’adolescent, Billy semble savoir des choses sur le prétendu accident qui a coûté la vie à son père.
Dans la lignée de John Steinbeck ou Ron Rash, Peter Farris maîtrise avec style les thèmes intemporels de la trahison, la duplicité, l'errance et la rédemption. Un auteur à découvrir !


TOUS LES HOMMES N'HABITENT PAS LE MONDE DE LA MÊME FAÇON
19,00
par (Libraire)
17 août 2019

Dans sa prison de Montréal, un homme nous narre son histoire et la raison de sa présence en ce lieu...
Jean-Paul Dubois réussit par son écriture, drôle et tendre, un très beau texte humaniste sur un homme bon, touché par la vie, ses lots de joie et de peines, qu'une dernière éprouvera... Un roman sensible et humain !