Conseils de lecture

Notre vie dans les forêts
16,00
par (Libraire)
9 août 2017

Notre vie dans les forêts

Une femme, cachée dans la forêt, nous parle. Elle n’a que peu de temps pour nous raconter son histoire, car son monde et son corps s’écroulent. Sa parole, urgente, est envoûtante. Elle nous embarque de bout en bout dans un récit dont les causes et les conséquences se dessinent simultanément. Marie Darrieussecq nous offre une dystopie dans la lignée de "1984" ou "Fahrenheit 451". Un texte troublant et bouleversant. Une piste de réflexion sur notre monde actuel.


La chambre des époux
16,50
par (Libraire)
6 août 2017

La chambre des époux

D'abord le titre, "La chambre des époux", comme la matrice d'un roman d'amour absolu confronté aux affres de la maladie.
Ensuite la double narration comme la preuve de l'existence du beau et du pouvoir de l'amour au service de la création.
Des pages magnifiques sur la relation de couple mais aussi sur le temps qui passe, sur les renoncements et les coups du sort.
Un roman étonnant par sa modernité, cinglant par sa sincérité, un incontournable de cette rentrée littéraire à mes yeux.


Mercy, Mary, Patty
19,80
par (Libraire)
6 août 2017

Libres penseuses

"Il n'y a pas de simplicité véritable, il n'y a que des simplifications", cette citation de Léon-Paul Fargue est l'illustration parfaite de l'affaire Hearst et du cheminement éclairé d'une romancière respectueuse de ses personnages.
L'histoire de ce procès sous haute tension qui déchaîna les passions de l'Amérique des années 70 scellera à jamais les liens d'une jeune étudiante française et d'une éminente enseignante américaine mandatée par la famille Hearst afin de préparer la défense de leur fille.
La novice et son cicérone auront quinze jours pour éplucher chaque article, visionner chaque enregistrement et tenter de percer le mystère Patricia Hearst, pauvre fille riche accusée d'actes terroristes alors qu'elle fut elle-même l'otage du groupuscule incriminé.
Syndrome de Stockholm, engagement volontaire comme l'exutoire d'une prison dorée, victime ?
Rien est simple, tout doit être critiqué.
Et si Paris Hilton devenait Robin des Bois?


Cortex
19,50
par (Libraire)
30 juin 2017

Le grand soir des Oscars rassemble tout le gratin hollywoodien. Peu de temps après le début du spectacle, une bombe explose. Et le chaos commence.
Sortent indemnes de ce cataclysme une jeune réalisatrice française venue signer son premier contrat de long métrage, le producteur de la soirée et un humoriste connu pour ses vidéos sarcastiques sur internet. Ces trois personnages vont errer pendant plusieurs jours entre désarroi, tristesse et sidération.
Comment survivre après un tel événement ? Comment surmonter un deuil ?
Un vrai hommage au cinéma mais également une critique acerbe de notre société du spectacle où tout se filme, tout se montre, tout se sait.
Un très beau roman à découvrir.


Venise n'est pas en Italie
7,60
par (Libraire)
22 juin 2017

Premier roman jubilatoire !

Emile a quinze ans et vit à Montargis. Il est timide, sincère et lucide. Ses parents sont ce qu'on appelle communément (et pas toujours affectueusement) des beaufs. Par exemple, la mère d'Emile a décidé qu'Emile serait plus beau avec les cheveux blonds, et lui teint donc les cheveux en blond platine consciencieusement depuis toujours. Emile est tombé amoureux de Pauline, qui est intelligente, maligne et ingénue. Le père de Pauline est chef d'orchestre. Pauline, comme son papa, fait de la musique. Elle prépare un concert à la Fenice, à Venise... où elle invite Emile ! Et les parents d'Emile sont d'accord. Emile est déjà en train de s'imaginer traverser la France en train quand surprise ! Ses parents lui annoncent qu'ils l'accompagnent. Tous à Venise ! En camping-car ! Je ne sais pas si vous vous souvenez d'avoir eu honte de vos parents à la sortie de l'école (oui je sais c'est mal, mais on passe tous par là, non ?), alors imaginez la tête d'Emile à cette annonce !
Ecrit comme un journal intime, "Venise n'est pas en Italie" (titre en hommage à Serge Reggiani bien sûr) est un roman extrêmement drôle et tendre sur l'adolescence. On passe un moment jubilatoire en compagnie de personnages sympathiques et attachants.