Dossiers

Connaissez-vous La Petite Poche des éditions Thierry Magnier ? Les libraires du rayon jeunesse tiennent à vous faire découvrir cette belle collection, créée en 2008, et qui a récemment revêtu une toute nouvelle jaquette.
Voici leurs sélection d'incontournables de la collection.

Voir le dossier complet
Black power

De la traite des esclaves aux luttes contre la ségrégation et le racisme, ce dossier propose une sélection d'ouvrages, d'essais, de biographies et de romans, sur la condition des noirs aux États-Unis.

Voir le dossier complet
Philip Roth

En 1997, Philip Roth a gagné le Prix Pulitzer pour Pastorale américaine. En 1998, il a reçu la Médaille nationale des Arts à la Maison Blanche, et en 2002, la plus haute distinction de l'Académie américaine des Arts et Lettres, la Médaille d'or de la fiction, qu'avaient reçue avant lui, entre autres, John Dos Passos, William Faulkner et Saul Bellow. Il a été le lauréat à deux reprises du National Book Award, le PEN/Faulkner Award, et le National Book Critics Circle Award. En 2005, Le Complot contre l'Amérique remporte le prix de la Society of American Historians en tant que "roman historique le plus remarquable portant sur un thème américain pour l'année 2003-2004", et le W. H. Smith Award du Meilleur livre de l'année, faisant de Philip Roth le premier écrivain à avoir obtenu deux fois ce prix depuis sa création, il y a quarante-six ans. En 2005, Philip Roth est devenu le troisième écrivain américain à voir son œuvre publiée de son vivant dans l'édition complète et définitive de la Library of America. En 2011 il a reçu la Médaille nationale des humanités à la Maison-Blanche, puis a été le quatrième lauréat du Man Booker International Prize. En 2012, il a reçu la distinction la plus honorifique d'Espagne, le Prix Prince des Asturies, et en France en 2013, les insignes de Commandeur de la Légion d'honneur.

Voir le dossier complet
Voir le dossier complet

On peut définir le travail comme activité supposant à la fois effort et réflexion orientés, visant la transformation finalisée d’une matière, et condition de production, par l’homme, des ressources qu’il tire de la nature en l’exploitant. La double face du travail tient au fait qu’il est ce par quoi l’homme s’est opposé à la nature, a bâti un monde, et la culture peut-être qui l’humanise. Mais le travail est aussi ce à travers quoi il peut s’aliéner, se déshumaniser. Si le travail est soumission à la contrainte, aux lois dominantes de l’exploitation économique, faut-il rêver une vie meilleure sans travail ? Café philo animé par Véronique Brière, le mardi 21 novembre, à 18h00, au Café de la librairie Dialogues.

Voir le dossier complet
La Mésopotamie

Littéralement le pays « entre les fleuves » la Mésopotamie est l'une des plus anciennes civilisations du monde. Des historiens et des archéologues contemporains s'accordent à dire que les Mésopotamiens sont à l'origine de l'écriture. Découvrez la collection que nous avons sélectionnée !

Voir le dossier complet
David Herbert Lawrence

Il est inutile de présenter David Herbert Lawrence (1885-1930), devenu célèbre grâce à L’Amant de Lady Chatterley lui vaut une notoriété peu en rapport avec la véritable importance de son œuvre. Car derrière le scandale outrancier apparaît un écrivain qu’Aldous Huxley jugeait « profondément conscient du mystère du monde ». Un regard ultra sensible sur les êtres, la nature, le rapport aux éléments et à la violence de la vie traversent tous ses textes. De lui, il serait urgent de reconnaître l’importance du romancier (Femmes amoureuses, Amants et fils, L’Arc-en-ciel, Le serpent à plumes), ses sublimes récits de voyage (Crépuscule sur l’Italie, Sardaigne et Méditerranée, Croquis étrusques), ses essais et, bien entendu, totalement négligées, son œuvre poétique et ses nouvelles, sans parler de son travail de peintre.

Voir le dossier complet
Margaret Atwood 
'Lanceur d'alerte'

Margaret Atwood, née à Ottawa en 1939, est l'auteur d'une quarantaine de livres – fiction, poésie et essais critiques. Traduite dans plus de cinquante langues, elle est l'une des plus grandes romancières de notre temps. Ses romans visionnaires ne cessent de mettre en garde le lecteur. Dans La Servante écarlate, une dystopie écrite il y a une trentaine d'années, elle dépeint une société dans laquelle la femme est réduite à trois rôles, celui d'épouse, celui de ménagère et enfin celui de procréatrice. Un roman qui a été adapté en série et qui prend un nouveau jour dans l'Amérique de Trump. Aujourd'hui avec C'est le cœur qui lâche en dernier, l'auteur de fiction spéculative -comme elle aime se qualifier-, livre un roman dans lequel elle souligne notre besoin absolu de sécurité au détriment de notre liberté.

Voir le dossier complet
Voir le dossier complet