Découvrez l'œuvre de Xavier Grall

Découvrez l'œuvre de Xavier Grall

Les éditions Dialogues rééditent "Solo" de Xavier Grall.
Venez découvrir cet ouvrage en avant-première à la librairie ainsi que l'œuvre de cet auteur qui tient une place importante dans la littérature bretonne d'expression française.

Les Billets d'Olivier

Grall, Xavier

Terre de brume

17,00

Pendant trente ans, Xavier Grall a travaillé à l’hebdomadaire La Vie. Son journalisme y était imprégné de poésie. Il avait ainsi décrit son programme : « Rompre la glace, briser le mur, franchir toutes les distances, fraterniser avec tout ce qui sur la terre bougeait, haletait, vivait, aimait… »
À partir de 1966, il se consacra à son œuvre d’écrivain et de poète. Il était persuadé qu’il ne pouvait l’accomplir vraiment qu’en Bretagne, où il avait retrouvé ses racines. Cependant, chaque semaine, il envoyait à La Vie les billets auxquels tant de lecteurs étaient attachés.
On y retrouvera les mêmes qualités d’humanisme souriant et cette foi profonde qui traversent son œuvre et savent toujours ranimer l’espérance devant le tragique ou la banalité de la vie quotidienne.


Xavier Grall

Loisel, Yves

Coop Breizh

19,90

Un visage creusé, des yeux immenses... Le visage de Xavier Grall ne laisse pas indifférent.
Pas plus que ses textes, du reste, qu'il s'agisse des merveilleux billets qu'il écrit pour le journal : La Vie, ou de ses livres, pleins de fièvre et de ferveur : Stèle pour Lammenais, Solo, L'Inconnu me dévore...
Grall se met entièrement dans son œuvre, sans détours ni concessions.
Il se moque des modes et n'écrit que ce qui lui tient à cœur, en homme libre, toujours tourné vers les hauteurs.
Xavier Grall peut batailler avec une fougue implacable pour les valeurs auxquelles il croit.
Il est aussi et surtout un poète de plein vent, un lyrique flamboyant, qui puise partout son inspiration, à commencer par la Bretagne, sa "contrée de l'âme".


Solo
12,00

Xavier Grall, poète et romancier, a construit une oeuvre unique, au premier rang de la littérature bretonne d'expression française. Il écrit "Solo", son chef d'oeuvre, peu avant de mourir, en 1981. Il avait 51 ans.


Oeuvre poétique

Rougerie éditeur

19,50

[…]

Oui
J ’ai rêvé d’un peuple ébloui
De Terre Sainte revenus
Les rois bretons et les bardes
Paysannement
Dans les bombardes
Soufflaient des féeries
Féeriquement
L’ hydromel flambait
Dans les bolées
Et dansaient les villages
Sur les collines
Mais pourquoi cette complainte
Après tant d’allégresse ?
—Pourquoi cette païenne tristesse
Au bout de la quête arthurienne ?
Pleurez collines
Pleurez vallons
Sur les châteaux morts
De la Douloureuse Garde
Aux Bois Dormants
Reposent les épées et les poèmes
Seigneur Dieu
Pourquoi vous cachez-vous
Aux yeux de ceux qui vous aimaient
Adieu les preux errants
Lierres et pierres
Temps frivoles et sans pitié
Temps meurtriers
Ronciers

Temps de mécréance
Temps de médisance
Dévorez-moi
Dévorez-moi
Car je ne saurais vivre
Sans croire que les chemins
Vont quelque part
En quelque ville

[…]


Stèle pour Lamennais

Xavier Grall

Terre de brume

13,50

Ni essai, ni biographie, Stèle pour Lamennais est un éloge volontairement partial et décidément passionné de la personnalité et de l'oeuvre du grand théoricien du catholicisme social de la première moitié du XIXe siècle. Certes, nul n'ignore que l'histoire littéraire et politique, l'Histoire tout court, a de fâcheuses amnésies. Mais, pour ce qui concerne Lamennais, l'oubli de nos contemporains apparaît à l'auteur comme quelque chose de scandaleux. Il faut voir ce livre comme une sorte de réparation morale à l'endroit du prêtre exalté et du Breton farouche qui prépara dramatiquement les grands chemins qui devaient conduire l'Église de Rome aux allègres vents libres de Vatican II. Ainsi, cette « stèle » est d'abord le signe d'une vive admiration, la pierre d'une haute fidélité.

Sur cette pierre dressée, on lira aussi la colère d'un écrivain qui, dans le sillage mennaisien, rejette les théories matérialistes qui ont dévoyé la Révolution. Quand on chasse l'Esprit, la liberté et la joie s'en vont.

N'importe... Xavier Grall nous vient de Bretagne. Et c'est à un très grand Breton qu'il a voulu rendre hommage après avoir étrillé quelques chevaux couchés. Un temps pour la fureur. Un temps pour l'amitié. On est comme ça, quand on a la mer à l'ouest de son jardin...