Focus sur la collection 'Pavillons' des éditions Robert Laffont

Focus sur la collection "Pavillons" des éditions Robert Laffont

Avec vue sur l'Arno
9,90

ROBERT LAFFONT/BOUQUINS/SEGHER (434)


Nouvelles d'amour
10,00

« Pourquoi ceux qui écrivent des livres ont-ils honte de l'amour ? Vous au moins prenez l'amour au sérieux. » Ainsi Adolfo Bioy Casares se juge-t-il lui-même, pour peu qu'on l'identifie à son narrateur. Et l'on découvre en effet avec plaisir, au long de ce recueil de quatorze nouvelles, tout l'intérêt que celui que l'on considère comme l'un des maîtres de la littérature latino-américaine depuis son chef-d'oeuvre L'Invention de Morel, porte à l'amour : insaisissable, on doit parfois se résoudre à l'accepter tel qu'il est pour le conserver. Si on le dénigre, s'imaginant qu'il est éternel, il peut nous filer entre les doigts. Plus fort que tout, il peut se révéler dangereux pour ceux qui gravitent autour de lui. Surtout lorsqu'il naît à l'ombre d'une dictature. Mais, dans son extraordinaire pureté, il se suffit de peu. Publié en 1971, inédit en poche, ce recueil au ton délicieusement ironique ramène le lecteur au quotidien amoureux, et l'élève également aux histoires les plus sublimes. Car l'auteur observe l'amour tel qu'il est : parfois décevant, il peut aussi être grandiose.


LA LECON D'ALLEMAND - PAVILLONS POCHE - NE
11,90

Perdue dans la mélancolique mer du Nord, une prison située sur une île au large de Hambourg accueille de jeunes délinquants. Siggi Jepsen y est enfermé pour avoir rendu copie blanche lors d'une épreuve de rédaction. Ce n'est pas qu'il n'ait rien à dire sur le sujet «Les joies du devoir», au contraire.
Dans l'isolement de sa cellule, il se remémore ce qui a fait basculer sa vie. En 1943, son père, officier de police, est contraint de faire appliquer la loi du Reich et ses mesures antisémites à l'encontre de l'un de ses amis d'enfance, le peintre Max Nansen. Siggi remet alors en cause l'autorité paternelle et va tout faire pour sauver son ami et son oeuvre.
Avec ce roman d'une grande puissance, qui fit grand bruit lors de sa publication en 1968, Siegfried Lenz a rejoint d'emblée les plus grands écrivains allemands qui ont assuré le «redressement» intellectuel de leur pays, comme Heinrich Böll et Günter Grass.


Un américain bien tranquille
9,90

Graham Greene n'est pas seulement le grand écrivain catholique consacré par le succès de son fameux roman La Puissance et la Gloire. Entré par effraction dans le royaume de la Grâce (selon le mot de François Mauriac), cet ancien membre du Foreign Office a su aussi dénoncer la guerre, les dictatures et ce vice suprême : l'imbécillité. Ainsi de cet Américain bien tranquille où il y met en scène la relation, au début des années 1950, entre un jeune Américain idéaliste et candide et un Anglais cynique, désabusé et rompu aux pratiques de la colonisation. Adapté par deux fois au cinéma, le tableau qu'il nous livre ici du conflit vietnamien, est à la fois bouleversant et inoubliable.