Afrique du Sud : un long chemin vers l'égalité

Afrique du Sud : un long chemin vers l'égalité

L'Afrique du Sud, ce pays de violences et de luttes, de contrastes et d'inégalités, aujourd'hui appelée "nation Arc-en-ciel", a inspiré de très grands écrivains. Parmi eux, André Brink et Breyten Breytenbach, qui se sont servi de l'écriture pour dénoncer l'apartheid : André Brink sera le premier écrivain afrikaner interdit de publication dans son pays pour Une saison blanche et sèche. Breytenbach sera emprisonné pendant sept ans. John Maxwell Coetzee a, quant à lui, reçu le prix Nobel de littérature pour son oeuvre en 2003.
Mais les auteurs de littérature policière ne sont pas en reste : De Louis-Ferdinand Despreez à Michele Rowe, sans oublier Deon Meyer et Roger Smith, ces écrivains de renom ont l'art d'autopsier la réalité d'une Afrique du Sud qui demeure, vingt-cinq ans après la fin officielle de la ségrégation raciale, le pays le plus inégalitaire du monde.
Force est de constater à la lecture de ces témoignages à la fois magnifiques et terrifiants que l'Afrique du Sud est également un pays magnétique et fascinant. Bonne découverte !

Un long chemin vers la liberté, autobiographie

autobiographie

Le Livre de Poche

9,20

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l'issue de vingt-sept années de détention.
Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d'un peuple et le devenir d'une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d'avocats noirs et devenir un des leaders de l'ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l'homme clef pour sortir son pays, l'Afrique du Sud, de l'impasse où l'ont enfermé quarante ans d'apartheid.
Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du xxe siècle, ce livre est aussi le témoignage d'un combat exemplaire pour la dignité humaine.


L'Apartheid
9,80

Principal inculpé, en 1962 et 1964, de deux procès retentissants intentés aux dirigeants nationalistes sud-africains, Nelson Mandela s'y était défendu lui-même. Ses deux plaidoiries retracent l'histoire du Congrès national africain depuis ses origines et mettent en lumière par quel processus ses dirigeants sont passés successivement, au fil des ans, de l'opposition légaliste à la grève et de la grève au sabotage.


Histoire de l'Afrique du Sud

Fauvelle-Aymar, François-Xavier

Points

11,80

L’apartheid, cette utopie totalitaire, voulait figer le temps, l’empêcher de mélanger les individus, de transformer les identités. Avec la transition démocratique, « miracle » sud-africain des années 1990, la lente naissance d’une nation a repris son cours.Il faut donc partir de loin pour saisir le présent. Au cours des siècles, dans la rencontre et l’échange, dans la violence de la conquête et de l’exclusion, se sont redessinés les espaces et les cultures. Des sociétés se sont façonnées : les royaumes africains du Zimbabwe au pays Zulu, la colonie du Cap de Bonne-Espérance, le pays de la ségrégation instituée. De cette histoire multiple, de mémoires souvent blessées, de territoires morcelés, les habitants du sud de l’Afrique ont fait l’Afrique du Sud.François-Xavier Fauvelle-AymarDirecteur de recherche au CNRS et chercheur honoraire à l’université du Witwatersrand à Johannesburg (GAES), il a publié de nombreux ouvrages, et notamment Le Rhinocéros d’or : Histoires du Moyen Âge africain (Alma 2013 ; « Folio », 2015 ; Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois, 2013).


Afrique du Sud
35,90

Il y a des surfeurs à Durban, une antilope dans le silence du bush... Il y a les champs de canne à sucre du pays zoulou et le vin de Constance, des diamants et des cottages hollandais... Il y a un gospel qui monte d'une rue de Soweto et le souvenir de Nelson Mandela... Il y a un homme qui tranche un cactus, le bruit d'une averse sur un toit en tôle et des équipes de foot qui rèvent au bord des vagues...

Il y a l'Afrique du Sud Des milliers de sensations, dimpressions, de souvenirs que ressuscite cet album magnifique.


Une saison blanche et sèche
7,60

Prix Médicis étranger 1980, Une saison blanche et sèche est le quatrième roman d'André Brink. Interdit dès sa publication en Afrique du Sud, alors en plein apartheid, il fut traduit dans une dizaine de langues. Écrit dans le style somptueux, riche de couleurs et d'images, d'Au plus noir de la nuit, c'est l'oeuvre la plus significative, la plus engagée, la plus achevée, d'un très grand romancier.
Le type même du roman complet, construit, partant d'une intrigue passionnante mais anecdotique, pour aboutir aux problèmes fondamentaux : les libertés individuelles, le droit de disposer de soi, l'incommunicabilité entre les races, entre les classes sociales, l'illusion du combat solitaire. Un grand livre, d'une écriture généreuse et courageuse, qui se lit d'une traite en haletant.