Le printemps des poètes sous le signe de la beauté

Le printemps des poètes sous le signe de la beauté

La Beauté, c’est sans doute l’un des motifs éternels les plus prisés par les poètes eux-mêmes, de l’Antiquité à nos jours. C’est aussi l’un des symboles par excellence de la quête poétique, cette quête qui fait que le poète se dépasse, se transcende, s’élance vers autre chose, à la recherche de l’essentiel. Aujourd’hui, le Printemps des Poètes inscrit cette démarche au cœur de la cité - dans les librairies, à la radio, dans le métro, dans les hôpitaux, dans les bibliothèques, dans les théâtres, dans les jardins, dans les gares et jusque dans les prisons ; c’est l’honneur de sa mission. Il l’inscrit, également, au cœur de nos préoccupations quotidiennes, montrant, s’il en était besoin, que c’est dans la gratuité de la parole poétique que réside sa richesse, son sens, sa profondeur, sa beauté.
Franck Riester, ministre de la Culture.

Défends-toi, beauté violente, Le plus réel est ce hasard, et ce feu

Le plus réel est ce hasard, et ce feu

Gallimard

10,20

Jean-Paul Michel, né en 1948 en Corrèze, est certes connu comme le fondateur des Éditions William Blake & Co qu’il anime à Bordeaux, ville où il réside, mais il est de façon incontestée une des voix les plus singulières de la poésie contemporaine. Dans le sillage d’Hölderlin qu’il a beaucoup commenté, il manifeste une foi sans compromis dans la puissance de surrection et de révélation de la poésie, la tenant pour le fondement même du langage, inventant depuis des décennies dans une cohérence formelle jamais démentie un art poétique tout de rigueur et de ferveur.


La Beauté, Éphéméride poétique pour chanter la vie

Éphéméride poétique pour chanter la vie

Éditions Bruno Doucey

20,00

La beauté invisible du monde
Attend en chancelant

Briser l'oracle tel un pavot rebelle
Enfermer la beauté dans la beauté
Attendre le printemps
Un seul battement de cils et mille papillons
Trouver les mots qui réconfortent
Et ne vouloir jamais mourir

Acrostiche réalisé à partir de fragments de poèmes de :
Hélène Cadou, Breyten Breytenbach, Laurence Verrey, Christian Viguié, Dahlia Ravikovitch, François Cheng, Fabienne Swiatly, Frédéric Jacques Temple.


Carnet d'une allumeuse
12,50

Qu’une adolescente paraisse et tous les regards des hommes sont sur elle. Mais elle est étrange et ses yeux couleur cassis couvent des pensées qui la délivrent de toute coquetterie. Vivant sa beauté comme une expérience intérieure, sa quête obstinée de poésie l’éloigne du destin des filles de son âge. Chaque initiation se change en révélation métaphysique. Peu à peu émerge en elle une vision révolutionnaire de la femme dont le présent texte est l’expression. «Je haïssais qu’on me clame belle. Pourtant, aucune expérience aussi profonde que ce moment idiot où je sentis que j’étais la perle qui faisait mourir les hommes. Elle m’apportait ce savoir : le corps des filles n’est pas seulement leur corps, il est aussi leur pensée.»
«Je haïssais qu’on me clame belle. Pourtant, aucune expérience aussi profonde que ce moment idiot où je sentis que j’étais la perle qui faisait mourir les hommes. Elle m’apportait ce savoir : le corps des filles n’est pas seulement leur corps, il est aussi leur pensée.»


Paysages avec figures absentes
7,40

Ce livre de Jaccottet peut servir d'introduction à son œuvre poétique et littéraire. Cet ensemble de textes sur la campagne contient aussi de très belles méditations sur le travail du poète, sur sa condition d'homme démuni et incertain, privé de tout recours à une foi ou à une idéologie rassurantes. La perception et le sentiment de la nature sont d'une extrême délicatesse et d'une rare ferveur. À travers la description, Jaccottet fait le point sur sa vie de poète, sur sa conception de la poésie.


Les jours s'en vont comme des chevaux sauvages dans les collines
7,30

Les quatre-vingt-dix poèmes de ce volume constituent le meilleur recueil de Charles Bukowski. Dans un style poignant et incisif, la voix lyrique et prosaïque de l’auteur s’adresse à sa regrettée Jane mais aussi aux marginaux, aux oubliés de la société. Les mots percutent, décrivent des vies de crève-la-faim et témoignent de la liberté de création. Né en 1920, Charles Bukowski est un poète et romancier américain. Auteur culte et scandaleux, il a forgé sa légende à coups de petits boulots et de canettes de bière. Son succès a été colossal en France. Il est mort à Los Angeles en 1994.