Les coups de cœur de l'année 2018

Les coups de cœur de l'année 2018

Ces ouvrages ont fait battre le cœur et pétiller les yeux des libraires du rayon jeunesse cette année : retrouvez-les dans ce dossier !

Méto, 1, La maison

1

Pocket Jeunesse

6,40

Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a-t-il après la «Maison»…?


Girafe blues

Gallimard Jeunesse

14,00

La girafe n'aime pas son cou : il est trop long, trop étroit, beaucoup trop haut... Elle a bien essayé de le cacher derrière des arbres, des buissons et des nœuds papillon, mais rien n'y fait. Elle ne peut s'empêcher d'envier le zèbre et ses rayures élégantes, le lion et sa crinière flamboyante... Pourquoi n'est-elle pas comme les autres ? Et voilà qu'elle rencontre une tortue au cou très court, très complexée elle aussi : les deux comparses se lient d'amitié et prennent conscience qu'il faut apprendre à s'accepter tel que l'on est !
La girafe n'aime pas son cou : il est trop long, trop étroit, beaucoup trop haut... Et voilà qu'elle rencontre une tortue au cou très court, très complexée elle aussi... À partir de 3 ans.


LE GARCON ET L'OURS

Corderoy Tracey

Père Castor

13,50

Mentir aux étoiles
11,90

Quand je serai adulte, j'irai en expédition sur la banquise. Il n'y aura que le silence autour de moi. Personne !
La nuit, j'aurai juste à lever les bras pour toucher les étoiles. Mais je ne le ferai pas.
J'écouterai. Je ne ferai qu'écouter les étoiles, et je n'aurai plus peur de rien.

La première année au collège d'un garçon pas tout à fait comme les autres.


Au service de Sa Majesté la Mort, T1 : L'ordre des revenants
14,90

« Savez-vous pourquoi personne n’échappe à la Mort ? Parce que ses services sont les meilleurs. »

Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…
… pour se réveiller dans sa propre tombe.

Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure.
Elle œuvre  désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…