Les Géopolitiques de Brest 2018 : La crise économique mondiale 10ans après. Quel bilan ?

Les Géopolitiques de Brest 2018 : La crise économique mondiale 10ans après. Quel bilan ?

Dix ans après la crise des subprimes, où en est le Monde ? Reprise de la croissance, panne des émergents, dynamisme du modèle asiatique, « séduction des « démocratures » et autres démocraties « illibérales », la planète bouillonne et s’interroge sur la validité d’un mode de développement toujours plus prévaricateur et inégalitaire. Le retour des néo-nationalismes, de Trump à Poutine et Erdogan, l’ambition affichée et de moins en moins contenue de la Chine, la nuit sans fin dans laquelle se trouve le Proche et Moyen Orient, les menaces sur l ´avenir de l ´Europe et l’équilibre écologique amènent à porter un regard neuf sur notre vieille planète. Fidèle à une ambition désormais bien ancrée, les Géopolitiques de Brest ont décidé de s’arrêter sur le Monde en 2018 avec l’aide de spécialistes reconnus de l’économie et des sciences humaines et politiques. Les questions ne manquent pas, les réponses, nous l’espérons, non plus !

Rendez-vous le jeudi 1 février de 14h à 17h et le le vendredi 2 février de 9h à 17h à l'UFR Lettres & Sciences Humaines (Amphi Guilcher).
Entrée libre.

Atlas du nouveau monde
30,00

L'atlas qui révolutionne notre regard sur le monde
1 400 satellites sont à ce jour en orbite autour de la Terre. Un grand nombre d'entre eux scrutent notre planète, ses habitants, leurs constructions, les conséquences visibles de leurs activités sur l'environnement.
Ces satellites ont révolutionné notre façon de voir la Terre et de la représenter. La formidable quantité de données qu'ils collectent chaque seconde est la source principale des cartes de cet atlas.
Des océans inexplorés au Black Marble (la Terre vue de nuit), des continents de plastique aux relations Twitter, des migrations humaines à la diversité des oiseaux, chacune de ces cartes a quelque chose d'important à nous apprendre.
Cinquante panoramas surprenants, provocants, séduisants, pour voir la vie sur Terre d'un nouvel oeil.


L'Année Stratégique 2018 - Analyse des enjeux internationaux, Analyse des enjeux internationaux
25,00

L’élection de Donald Trump a semblé constituer le paroxysme de l’incertitude qui caractérise les relations internationales. Économiques, stratégiques, militaires, énergétiques, environnementales, ses implications dépassent largement le cadre de l’Amérique. Les cartes du jeu international sont-elles, pour autant, rebattues ? Dans quelle mesure d’autres acteurs se trouvent-ils renforcés, Chine et Russie en tête ? Déjà confrontée à des contestations aux aspects désormais bien concrets, l’Union européenne devra faire en sorte de prendre en main son futur. Le Moyen-Orient et le Maghreb apparaissent, eux, sans boussole, alors que l’Afrique offre de plus en plus le visage d’un continent pluriel. L’Année stratégique 2018 revient sur ces développements et évalue leurs évolutions potentielles.

Un outil de compréhension des relations internationales 
- 197 fiches-pays (indicateurs politiques, sociaux, démographiques, économiques, énergétiques, environnementaux et militaires)
- 7 fiches régionales 
- rappel chronologique des événements qui ont marqué l’année
- annuaire statistique mondial des données essentielles
- 11 vidéos (personnalités, organisations et enjeux majeurs de l'année 2018)


« L’Année stratégique de l’IRIS est devenue un véritable “almanach” en France pour aborder le monde aussi bien dans son aspect politique qu’économique. » -  Les Échos

« Ouvrage de référence, L’Année stratégique donne les clés pour comprendre les enjeux de l’actualité internationale. Indispensable. » -  L’ Obs

« L’ouvrage bénéficie du savoir de tous les collaborateurs de l’IRIS. » -  Politis

« Il est bon de disposer de quelques outils à lire, feuilleter et conserver, pour la compréhension dans ses multiples dimensions de la situation internationale. Le document de l’IRIS, proposé par Pascal Boniface, est de ceux-là. » -  Enjeux

« Pratique et efficace. » -  Alternatives internationales

« L’ouvrage de référence géopolitique par excellence. » -  Le MOCI


Manuel de géopolitique
35,00

Gabriel Wackermann, grâce à sa formation riche et diversifiée et sa longue expérience professionnelle, offre ici une synthèse accessible qui prend en compte tous les aspects de la science géopolitique.

Celle-ci se révèle plus que jamais pluri- et transdisciplinaire, et l'auteur met en avant cet aspect multifacettes pour faire prendre conscience que le domaine géopolitique est de plus en plus vaste et complexe, et comprend des aspects parfois insoupçonnés.

Le manuel est enrichi de nombreux exemples et illustrations qui permettent au lecteur, étudiant ou personne curieuse du monde actuel, de comprendre concrètement ce qu'est la géopolitique.


Se débarrasser du capitalisme est une question de survie
19,00

Une machine à concentrer la richesse, laissant une poignée de vainqueurs face à une armée de vaincus : voilà ce qu’est devenu le capitalisme. L’État-providence n’aura duré qu’une saison, la révolution technologique en cours réduit le marché de l’emploi.
Le court-termisme règne en maître, la défense de privilèges aussi exorbitants que médiocres bloque toute tentative de sauvetage.
La finance et l’économie pouvaient être réformées au lendemain de l’effondrement de 2008. Rien n’a été fait. Le verdict est sans appel : nous n’apprenons pas de nos erreurs ! Si bien qu’aujourd’hui, se débarrasser du capitalisme est devenu, pour l’humanité, une question de survie.
Paul Jorion propose une analyse sans concession et des pistes d’espoir : oui, la spéculation peut être interdite comme autrefois ; oui, l’État-providence doit être inscrit une fois pour toutes dans nos institutions ; oui, un projet européen ressuscité pourrait être le fer de lance d’un véritable redressement ! Seule la volonté fait défaut.

 

Anthropologue et sociologue de formation, Paul Jorion révolutionne depuis dix ans le regard que nous portons sur la finance et l’économie. Son récent ouvrage, Le dernier qui s’en va éteint la lumière, a d’ores et déjà laissé sa marque


En quête d'alternatives
19,00

L'approfondissement de la crise des systèmes politiques, économiques et sociaux pose avec plus de force la question de l'alternative. Si celle-ci suscite de grandes attentes, elle se heurte à de puissants blocages. Aspirations et déceptions se renforcent réciproquement, au point de donner au phénomène un accent dramatique, dont la vague populiste reste la manifestation essentielle. Cette édition de L'état du monde mobilise des connaissances pluridisciplinaires. L'histoire, l'économie, la sociologie, la science politique, mais aussi le droit, la philosophie et la technologie contribuent en effet à l'intelligence des facteurs de blocage et de leurs conséquences. De même, la crise de l'alternance se retrouve à tous les échelons : politiques, économiques, sociétaux, culturels, médiatiques… Enfin, la réflexion se veut comparative, pour rendre compte de cette pathologie polymorphe.
Parmi les facteurs et mécanismes générateurs se mêlent ravages de la « pensée unique », poids des structures économiques, effets mécaniques des usures politiques, aveuglement face à la mondialisation, obsessions identitaires, malformations institutionnelles, échec de la gouvernance mondiale. La description des tentatives plus ou moins malheureuses d'alternance (« modèles » communistes, néolibéraux « reliftés », « Printemps » arabe, néonationalismes et néosouverainismes, expériences chinoise, allemande, cubaine, latino-américaines…) révèle la diversité de ces blocages. Des essais de dépassement, encore très fragiles (nouvel internationalisme, mobilisations écologistes ou altermondialistes reconsidérées, perspectives d'alternatives au quotidien, réformes variées…), peuvent-ils néanmoins laisser poindre des lueurs d'espoir ?
Grâce aux chercheurs et journalistes réunis autour de Bertrand Badie et Dominique Vidal, cette édition 2018 oppose l'analyse éclairée au constat fataliste, pour entrevoir l'avenir avec lucidité.