Les grands gagnants d'Angoulême !

Les grands gagnants d'Angoulême !

Voici les albums couronnés par le festival international de la bande-dessinée d'Angoulême 2019 :

~ Prix du meilleur album, Fauve d'or : Emil Ferris et "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres" (éd. Monsieur Toussaint Louverture)

~ Prix spécial du jury, Fauve d'Angoulême : Brecht Evens et "Les Rigoles" (éd. Actes Sud BD)

~ Prix révélation, Fauve d'Angoulême : Émilie Gleason et "Ted, drôle de coco" (éd. Atrabile)

~ Prix de la série, Fauve d'Angoulême : Halfdan Pisket et "Dansker" (éd. Presque Lune)

~ Prix jeunesse, Fauve d'Angoulême : Jen Wang et "Le prince et la couturière" (éd. Akiléos)

~ Prix du patrimoine, Fauve d'Angoulême : Gustave Doré et "Les travaux d'Hercule" (éd. 2024)

~ Prix polar sncf, Fauve d'Angoulême : Julien Lambert et "Villevermine" (éd. Sarbacane)

~ Prix de la BD alternative, Fauve d'Angoulême : collectif Samandal et "Expérimentation"

LES TRAVAUX D'HERCULE

Dore Gustave

Éditions 2024

26,00

«Les Travaux d’Hercule ont été composés, dessinés et lithographiés par un artiste de quinze ans qui s’est appris le dessin sans maître et sans étude classiques. […] Nous avons voulu l’inscrire ici pour bien établir le point de départ de M. Doré, que nous croyons appelé à un rang distingué dans les Arts.» C’est ainsi que l’éditeur Aubert, en 1847, présentait ce premier album de Gustave Doré ; premier album, et premier chef d’œuvre de ce génie précoce.

En effet, Doré pose là les bases de la bande dessinée moderne et ce récit est tout autant une parodie de l’Antiquité qu’un morceau d’histoire s’écrivant sous nos yeux. Si Töpffer — l’inventeur du 9e art — est une sorte de Christophe Colomb, Gustave Doré serait alors Magellan : celui qui fera, le premier, le tour du monde, le tour complet d’un art tout juste éclos pour en révéler tout le potentiel.

Alors que le texte de cet Hercule, faussement épique et sérieux, entre volontiers en contradiction avec les tribulations grotesques d’un fils de Zeus cartoonesque et ventripotent, le trait s’anime, l’image devient mouvement, le figuratif devient abstrait. Doré, artiste aux intuitions fulgurantes, donne ici le cap. Resté dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui, cet album iconoclaste, d’une folle liberté, est enfin réédité : à n’en pas douter, le premier album de Gustave Doré, est aussi son premier chef d’œuvre.


VilleVermine / L'homme aux babioles
18,00

VilleVermine, ville poisseuse, grouillante, crasseuse...

Ville de petites magouilles, de petits truands et de sales bizness.

Jacques Peuplier, Bagarreur Balèze et Mutique, est engagé contre son gré pour rechercher une jeune femme disparue. Depuis les brumes du centre ville jusqu'aux tréfonds d'une usine abandonnée, avec pour compagnons des objets dont il est le seul à entendre la voix, il va devoir affronter de mystérieux hommes-mouches, un savant fou et un gang de gamins des rues...

VilleVermine aura-t-elle sa peau ?


EXPERIMENTATION

Collectif

Samandal

18,00

Samandal est une association à but non lucratif qui a joué un rôle majeur dans le développement de la bande dessinée au Liban et dans la région au cours des dix dernières années.

Actuellement, les publications occupent une place éminente sur la scène internationale de bande-dessinée, et les activités locales vont de l’édition à l’enseignement de la narration visuelle dans des écoles, des institutions culturelles et des organisations.

Samandal lance leur nouvelle anthologie intitulée ‘Expérimentation’. Il s’agit d’une publication atypique (préparée par l’artiste Suisse Alex Baladi) avec une contrainte formelle, qui rassemble 20 artistes venant du Liban, Suisse, France et Tunisie.