Littérature contemporaine irlandaise : la sélection des libraires

"L'Irlande existe peut-être... En vérité, on n'en sait rien. La dire imaginaire n'est pas faut non plus. Elle a trop bien joué de ses légendes et de son héroïque et désastreux passé. Les temps modernes n'ont pas encore fait taire les conteurs et les rêveurs, mais qu'on ne s'y trompe pas : l'imagination est au pouvoir. Quand un peuple en est aussi généralement pourvu, il est assuré de survivre à toutes les tyrannies et, un jour, de se retrouver en pleine lumière, au coeur de tous les dangers."
Michel Déon, dans ses Pages Irlandaises, décrit une Irlande royaume de l'imaginaire, des contes et des légendes, paradis de la littérature et de la création poétique.

A la fois sauvage et familière, rêche mais chaleureuse, riche, foisonnante et poétique, la littérature irlandaise est à l'image du pays qui l'a vu naître. Parfois mal identifiée, avec des contours un peu flous, perdue dans la masse des littératures anglophones, elle témoigne en réalité d'une richesse culturelle et poétique extraordinaire.

Quatre prix Nobel de littérature décernés à William Butler Yeats (1923), George Bernard Shaw (1925), Samuel Beckett (1969), Seamus Heaney (1995), et des figures majeures de la littérature, dont Oscar Wilde, James Joyce, Bram Stoker, dont l'influence est revendiquée aujourd'hui au-delà des frontières du pays révèlent l'étonnant foisonnement de la littérature au travers des époques.

Roman (et même romances), polar, théâtre ou poésie, la littérature irlandaise excelle dans tous les genres, et la relève des grands nom de la littérature n'est pas en reste !

Vous trouverez dans ce dossier la sélection des libraires. Bonne lecture !

Une enquête de Jack Taylor

Folio

8,90

«Ivrogne Petite cinquantaine Récemment libéré de l'asile psychiatrique Cherche emploi bien rémunéré.» Les choses vont mal pour Jack Taylor. Certes il a arrêté de boire, mais après avoir végété dans un asile psychiatrique, il se retrouve dans les rues d'un Galway qui lui semble inconnu. En quelques mois, tout paraît avoir changé. Jack ne reconnaît plus rien dans cette Irlande en pleine prospérité économique. Taraudé par le remords après la mort de la petite Serena May, il essaie de remettre un peu d'ordre dans sa vie. Il accepte avec réticence d'enquêter sur la mort d'un prêtre retrouvé décapité dans son confessionnal. Dans un pays dont les valeurs vacillent, alors que les scandales pédophiles secouent l'Église catholique irlandaise, Jack Taylor va devoir faire face à ses pires démons...
L'Irlande, noyée sous l'afflux des devises et livrée à la cupidité, ne se tourne plus vers l'Église, en quête de réconfort et de consolation. Mais la décapitation du père Joyce dans un confessionnal de Dublin horrifie les citoyens les plus blasés...