Avis aux voyageurs

Avis aux voyageurs

En ces temps de grèves, il reste heureusement de nombreux livres pour voyager : en train, en avion, en diligence... tous les transports sont à l'honneur !

N'ayez plus peur de l'avion
19,90

Nous allons pourtant vous expliquer qu’un avion est conçu pour voler en toute sécurité avec des pannes car tous les systèmes sont doublés, triplés et même plus. Par exemple, il y a 7 calculateurs pour piloter un A380, alors qu’un seul suffirait. La sécurité est assurée par de nombreux automatismes, mais aussi grâce à une formation rigoureuse des équipages, des mécaniciens et de tout le personnel. Vous verrez qu’il est possible de voler dans les nuages et dans la turbulence sans danger, ainsi que d’atterrir dans le brouillard. Vous apprendrez comment la certification assure un très haut niveau de sécurité. Ne fuyez plus l’avion, vous avez enfin de bonnes raisons d’être rassuré !


Les liaisons ferroviaires, roman
6,90

Les personnages de ce roman ne sont pas forcément faits pour se rencontrer, mais ils se trouvent dans le même train, au même moment, passagers de la voiture 16 du TGV 9864 Nice-Bruxelles, ou employés de la SNCF dans ce même convoi. Une psychanalyste, un ethnologue, un footballeur, une universitaire, un contrôleur sont ces passagers qui vont connaître des aventures amoureuses ferroviaires.


Compartiment pour dames
20,00

Akhila est employée aux impôts. Éternelle célibataire, cette quadragénaire n'a jamais été libre de mener sa vie comme elle l'entendait : toujours la fille, la soeur, la tante de quelqu'un, celle qui fait vivre la famille. Sur un coup de tête, elle prend un aller simple pour Kanyakumari, une petite ville balnéaire du sud de l'Inde. Dans l'intimité du sleeping - le fameux « compartiment pour dames » - qu'elle partage avec cinq autres compagnes, Akhila ose poser la question qui la hante depuis longtemps : une femme a-t-elle vraiment besoin d'un homme pour être heureuse et épanouie ?
Compartiment pour dames est le best-seller qui a révélé Anita Nair. Un roman délicieux, chaleureux, tendre, qui nous ouvre le coeur de ces femmes indiennes dont nous sommes finalement si proches. Un beau voyage à la découverte de soi qui éveillera des résonances en chacune de nous.
« Quelque chose d'indicible, qui pourrait être de l'émotion à fleur de mot, apparaît au détour de certaines pages de ce roman polyphonique. »
Le Figaro


La fille qui lisait dans le métro

Féret-Fleury, Christine

Points

6,50

Juliette prend le métro tous les jours à la même heure. La ligne 6, c'est chez elle. Elle aime y observer ceux qui lisent : la vieille dame, le collectionneur d'éditions rares, la jeune fille qui pleure à la page 247. Comme si leurs lectures donnaient de la couleur à sa vie si prévisible. Puis un jour, elle descend deux stations avant son arrêt habituel. Un pas de côté peut-il changer une vie ? Christine Féret-Fleury a travaillé dans l'édition avant de se consacrer à l'écriture. Elle a publié une cinquantaine de livres pour les enfants et les adultes. « Une jolie fable dotée d'un petit brin de folie, pour tous ceux qui veulent refermer le livre le sourire aux lèvres. » Lire


Wittgenstein à l'aéroport, traduit de l'allemand par Bernard Lortholary

traduit de l'allemand par Bernard Lortholary

Grasset

18,00

Le hasard existe-t-il  ? Lorsqu’on échappe de peu à l’effondrement des Twin Towers puis à l’attentat du marathon de Boston, peut-on parler de prédestination ou de fatalité  ? Frôler la mort ou tomber saisit  dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Heathrow, Caren tente de reprendre ses esprits. La jeune journaliste pense à ce photographe avec qui elle a passé la nuit quelques mois plus tôt, juste après l’attentat de Charlie Hebdo. Puis elle se tourne vers son voisin, qu’elle surnomme Wittgenstein à cause de ses lectures. Ce dernier semble avoir deviné toutes les questions qu’elle se pose et l’entraîne dans une discussion animée. La situation se complique encore quand Caren découvre que son petit ami Ben a sans doute déclenché l’alerte à la bombe qui retarde son vol pour Paris…
Wittgenstein à l’aéroport est un roman à suspense autant qu’une réflexion sur notre inlassable quête du bonheur. Un coup de maître de la romancière allemande.