Vieillir ?

Vieillir ?

Les libraires du rayon sciences humaines vous ont préparé une bibliographie sur le thème du vieillissement... Et le fait de vivre plus longtemps.


La nouvelle société des seniors

En 2050, les plus de 60 ans seront 22,3 millions en France. Autrement dit, ils représenteront près du tiers de la population. Face à ce bouleversement démographique, le discours dominant se fonde sur la peur, associe vieillissement et déclin et ne porte que sur une approche comptable des enjeux économiques et sociaux. L'auteur, au contraire, s'attache à «rajeunir» l'âge, récuse l'association vieillesse et dépendance et montre que les seniors jouent un rôle majeur dans la vie sociale. Il met en avant, en particulier, le rôle des aidants et les pratiques de solidarité de proximité. Loin d'être une charge ou un fardeau, les seniors sont l'avenir de la France. Il s'agit désormais de se poser les bonnes questions : quels modes de vie pour cette nouvelle société ? Comment valoriser l'emploi des seniors ? Quelles influences sur les modes de consommation ? Comment envisager les solidarités et la coopération entre les générations ? Quelle politique de l'habitat et de la ville ? Quelle prise en charge du grand âge ? Il est urgent d'anticiper les changements et de mettre en oeuvre une politique sociétale adaptée aux attentes de l'ensemble de la population quel que soit son âge. Dans cette nouvelle édition, largement revue et augmentée, l'auteur propose des solutions et des réponses concrètes aux enjeux de la seniorisation. Pour lui, il s'agit d'inventer une nouvelle société. Le vieillissement peut se révéler un puissant levier de transformation sociale pour inventer une société plus attentive à l'autre et plus douce à vivre.


Oh ! Mamie boom

Vivre plus longtemps

Van Lerberghe, Rose-Marie

Le Cherche Midi

Faut-il avoir peur de devenir dépendant ? d’entrer en maison de retraite ? de travailler au contact des personnes âgées ? Comment financer la prise en charge d’un parent dépendant ? Nourri d’une expérience quotidienne de la question de la dépendance, Vivre plus longtemps apporte une contribution essentielle à ces questions actuelles et urgentes dont deux chiffres peuvent donner la mesure : en 2050, près de 16 % de la population française aura plus de 75 ans, contre moins de 9 % aujourd’hui ; et la maladie d’Alzheimer, qui touche déjà 850 000 Français aujourd’hui, connaît 165 000 nouveaux cas chaque année. Rose-Marie Van Lerberghe réfléchit avec humanité aux problèmes de la prise en charge de personnes dépendantes : la difficulté de faire face à la maladie d’Alzheimer, la peur de confier un proche à un établissement d’accueil, les relations des soignants avec les personnes dépendantes. Vivre plus longtemps évoque sans faux-semblants les difficultés, mais aussi les joies que vivent les résidents et le personnel des établissements qui accueillent les personnes âgées dépendantes. Il pose un regard sans préjugés sur la vie dans ces établissements et affronte sans tabou la question de la maltraitance. Vivre plus longtemps est aussi une interrogation sur la capacité de la société à prendre en charge la dépendance et propose des pistes sur les modalités de son financement durable. L'intégralité des droits d'auteur sera reversée à la Fondation nationale de gérontologie, organisme reconnu d'utilité publique en 1967 pour ses recherches sur l'avance en âge et notamment ses initiatives visant à promouvoir les relations intergénérationnelles.


Vie de Jeanne Rameau à quatre-vingt-dix-neuf ans

Jeanne Rameau, cent ans le 11 septembre 2010, vit seule dans un petit village du Morvan, où elle est née et a passée tout sa vie.
Chaque vendredi, elle lave sa petite dépouille, entendre son linge de corps. Elle a un modeste jardin. Fait des confitures. Une voisin l'emmène parfois au supermarché. Le facteur résout ses petits problèmes d'intendance. C'est le quotidien d'une très vieille dame, coquette et pleine d'appétit, dans le cadre imposé par le vieillissement et la ruralité.