Vogue la BD

Vogue la BD

Créé par l'association Brest en Bulle en 2016, le prix de la BD embarquée ouvre ce printemps sa quatrième édition. Six bandes dessinées sélectionnées avec soin, embarqués sur des navires militaires, scientifiques ou de transport, et une remise du prix à l'automne lors des Rencontres brestoises de la bande dessinée. Six titres à découvrir en librairie, pour un voyage sur l'eau comme sur canapé.

Métamorphoses 1858 01 - Tyria Jacobaeae
15,50

Été 1858 : Au coeur de l’atmosphère étouffante des rues de Paris, une jeune couturière disparaît dans la plus totale indifférence. Seul Stanislas Andrzej, détective amateur, décide d’enquêter en compagnie de Joseph, son colocataire et ami d’enfance. Alors que leurs recherches les mènent à une horrible machination bouleversant toutes leurs certitudes, leur quête va se métamorphoser en un prodigieux voyage initiatique.


No war
15,00

Le Vukland s'enfonce dans une crise sans précédent. Les tensions intercommunautaires s'exacerbent autour du projet de barrage sur les terres sacrées du peuple KIVIK.
L'élection contestée du nouveau président n'arrange rien. La population de la capitale occupe la rue, la jeunesse en première ligne...


Paris 2119
17,00

Paris, nous sommes en 2119, l’ambiance est futuriste mais quelques éléments du XXIème siècle perdurent. Le métro existe encore mais la plupart des personnes préfèrent se téléporter via la cabine « Transcore ». Tout un chacun est systématiquement scanné et reconnu dans les espaces publics et privés. Les clones, les drones et les hologrammes sont monnaie courante. Tristan Keys vit dans ce monde dont il rejette le plus possible la numérisation. Tel un marginal, il continue à prendre le métro, à marcher dans les rues, à l’inverse, sa compagne Kloé est une adepte des déplacements inter-continents via le Transcore. Au cours de ses déplacements à pieds, il constate assez vite des comportements préocupants, des situations anormales. Que se passe-t-il vraiment dans ce Transcore ? Est-ce une simple téléportation pour ses utilisateurs ?


Une maternité rouge
22,00

Au Mali, une Maternité rouge, sculpture datant du XIVᵉ siècle, est sauvée de la folie destructrice des islamistes par Alou, un jeune chasseur de miel. En compagnie d’autres migrants, sœurs et frères d’infortune, Alou prend tous les risques pour rejoindre l’Europe. Son but et son obsession : confier la précieuse statuette au musée du Louvre...


Nymphéas noirs
28,95

- Stéphanie Dupain, c'est elle qui est en danger ! Quand je l'ai rencontrée, j'ai ressenti quelque chose... un regard un peu trop appuyé, une main trop serrée... un appel au secours, voilà, c'est dit.

- Puisque vous aimez qu'on vous parle franchement, je crois que vous déconnez plein gaz, patron ! Elle est mignonne, c'est clair ! Alors, à la limite, je peux vous comprendre, mais me demandez pas d'être d'accord !

Trois femmes vivaient à Giverny, le village de Normandie où Monet a peint ses légendaires Nymphéas. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Toutes les trois pensaient que le village était une prison, un grand et beau jardin grillagé, un tableau dont il serait impossible de déborder du cadre. Une fois pourtant, pendant treize jours, les grilles du parc s'ouvrirent pour elles... Ces treize journées défilèrent comme une parenthèse qui s'ouvrit par un meurtre, le premier jour, et se termina par un autre, le dernier jour...

Publié en 2011, Les Nymphéas noirs est un roman multiprimé de Michel Bussi qui a su conquérir dans un même élan lecteurs et critiques. Mais est-ce suffisant pour réaliser une bande dessinée exceptionnelle ? Oui, si l'adaptation est écrite par Fred Duval et si les couleurs de cette histoire sont confiées à Didier Cassegrain. Pour la première fois, ce virtuose de la bande dessinée d'action arme son pinceau d'acrylique, donnant toute son ambition picturale à cette intrigue située dans la capitale de l'impressionnisme. Avec Fred Duval et Didier Cassegrain, Michel Bussi trouve son incarnation graphique. Révélation.