L'éthique du psychanalyste
EAN13
9782130742241
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Monographies et débats de psychanalyse
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'éthique du psychanalyste

Presses universitaires de France

Monographies et débats de psychanalyse

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782130742241
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    20.99

Autre version disponible

Depuis l’effondrement du mythe du Progrès au cours du XXe siècle, tous les
champs de la culture se sont confrontés à une réflexion éthique. En tant que
méthode thérapeutique, la psychanalyse ne pouvait échapper à l’éthique
séculaire médicale, tout comme actuellement à l’éthique du soin. Mais en tant
que méthode basée sur le transfert de motions pulsionnelles, c’est l’« homme
de l’éthique », avec ses valeurs morales et esthétiques, qui l’interpelle et
la contraint à préciser ses principes spécifiques. La révélation par la règle
fondamentale des multiples transgressions possibles, qu’elles soient agies ou
internes au fonctionnement psychique lui-même, leur pouvoir de contagion
contre-transférentielle, exige de l’analyste qu’il les reconnaisse et les
interprète en tant que telles. La formule de Freud, « sincérité totale contre
discrétion absolue », soutient cette exigence d’avoir à côtoyer et penser le
transgressif plutôt que de le bannir et le condamner.
S'identifier pour envoyer des commentaires.