Le procès de l'histoire, Fondements et postérité de l'idéalisme historique de Hegel
EAN13
9782345000242
Éditeur
Vrin
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le procès de l'histoire

Fondements et postérité de l'idéalisme historique de Hegel

Vrin

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782345000242
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    19.99

Autre version disponible

Ce livre se propose d’esquisser un tableau d’ensemble des théories de
l’histoire développées en Allemagne des Lumières à nos jours. Il défend l’idée
que loin d’être une simple « sécularisation » croissante de la Providence,
elles expriment plutôt une montée en puissance du motif de la liberté et du «
principe de faisabilité », selon lequel les hommes sont les auteurs de leur
histoire.
La première partie retrace l’émergence de l’antinomie de l’histoire chez
Herder, Kant, Schelling et Fichte, et les solutions qui lui sont à chaque fois
données. La partie centrale étudie la manière dont Hegel a révolutionné la
pensée de l’histoire, en substituant la raison à la Providence, l’historicité
à la nature. La dernière partie porte sur la postérité de la philosophie
hégélienne de l’histoire chez des auteurs comme Marx, Dilthey et Adorno. En
contrepoint de la tendance actuelle au pessimisme, nous nous demandons ce que
peut encore nous apporter aujourd’hui, après les catastrophes du XXe siècle,
la pensée hégélienne de l’histoire.

**Christophe Bouton** est Professeur de philosophie à l’Université de Bordeaux
3.
S'identifier pour envoyer des commentaires.