Le Saint-Empire. Histoire sociale, (XVIe-XVIIIe siècle)
EAN13
9782735127627
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Date de publication
Collection
Bibliothèque allemande
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Saint-Empire. Histoire sociale

(XVIe-XVIIIe siècle)

Éditions de la Maison des sciences de l’homme

Bibliothèque allemande

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782735127627
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99
Le « Saint Empire Romain Germanique » : au siècle de Louis XIV ou à celui des
Lumières, ce corps politique encore féodal, avec ses centaines de princes,
comtes et villes libres, semblait condamné par l'histoire. Du moins est-ce
ainsi que les historiens l'ont longtemps considéré. Depuis, ils ont changé
d'avis, allant jusqu’à en faire un précurseur de l’Union européenne. Ils ont
toutefois avant tout étudié ses institutions – ses tribunaux, sa Diète –
distinguant soigneusement entre ce qui relevait de l’Empire, et ce qui se
jouait dans les différents territoires (la Prusse, la Bavière, la Saxe etc.).
Mais l’Empire ce sont aussi des routes, du commerce, l’échange à travers les
omniprésentes frontières, ce sont des carrières et des parcours de vies qui
vont d’un territoire à l’autre, ou des querelles entre voisins catholiques et
protestants, menée dans le cadre bien défini d’un droit commun – bref, toute
une histoire sociale qui traverse les échelles et confère au Saint-Empire une
spécificité vécue. La découverte de cette histoire sociale est un champ de
recherche dynamique. C’est aussi désormais un lieu de rencontre entre
historiens allemands et français. Cet ouvrage réunit les jeunes chercheurs qui
animent cette nouvelle façon d’écrire l’histoire du Saint-Empire, à travers un
spectre thématique large, en mêlant les bilans historiographiques et les
études de cas, et en s’efforçant d’intégrer l’Empire dans une réflexion
comparative. Car l’histoire sociale du Saint-Empire permet de poser à nouveaux
frais la question de la modernité politique et de l’État. Après une
introduction des deux coordinateurs, l’un des meilleurs spécialistes allemands
du Saint-Empire, Matthias Schnettger, ouvre le volume par un bilan
historiographique alerte et dynamique. L’ouvrage se divise ensuite en quatre
parties. La première traite du thème qui est au cœur des renouveaux
historiographiques actuels : l’histoire sociale et culturelle du politique
(André Krischer, Sébastien Schick, Katrin Keller, Thomas Dorfner). La seconde
section approfondit la nouvelle connexion établie par la recherche entre
système politique et histoire sociale et économique du Saint-Empire (Guillaume
Garner, Vincent Demont, Rachel Renault). La troisième partie explore l’une des
spécificités de l’approche française du Saint-Empire : l’attention portée aux
pratiques de l’espace (Falk Bretschneider, Anne Saada, Luca Scholz, Axelle
Chassagnette). La dernière section enfin s’attarde sur une particularité
éminente du Saint-Empire, sensible dans les vies de tous ses habitants : sa
pluralité confessionnelle (Christophe Duhamelle, Mark Mudrak, Naïma Ghermani).
S'identifier pour envoyer des commentaires.