Le Droit à la paresse
EAN13
9782824900438
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Collection
Franc-Tireur
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Droit à la paresse

République des Lettres

Franc-Tireur

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782824900438
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    2.99
Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Paul Lafargue. La vie de Paul
Lafargue (1842-1911) se confond avec la naissance du Socialisme en France et
les luttes de la SFIO (Section Française de l'Internationale Ouvrière) dont il
est, au même titre que Jules Guesde ou Jean Jaurès, l'une des grandes figures.
Après avoir épousé la deuxième fille de Karl Marx, Laura, il achève ses études
de médecine et se lance à corps perdu dans le combat politique: organisation
de l'Internationale Ouvrière en France et en Espagne, lutte contre les
partisans de Mikhaïl Bakounine, tentative pour soutenir en province la Commune
de Paris (1871). Il écrit de nombreux articles, publie des brochures de
circonstance et traduit les ouvrages de Karl Marx et de Friedrich Engels.
C'est en 1880, dans le journal _L'Égalité_ , qu'il publie en plusieurs
livraisons son célèbre _Droit à la paresse_. Ce pamphlet anti-capitaliste, qui
constitue son seul mais fort probant titre à la gloire littéraire, est une
réponse à un ouvrage de Louis Blanc concernant le "droit au travail" de 1848.
Pour Paul Lafargue, le droit au travail n'est en réalité qu'un droit à la
misère. Violente désacralisation du travail et de la consommation, éloquent
éloge du loisir et de l'oisiveté, ce manifeste de haute philosophie sociale
détonne par son ton libertaire dans la sévère et rigide littérature socialiste
de l'époque.
S'identifier pour envoyer des commentaires.