Métal amer
EAN13
9791090939202
ISBN
979-1-09-093920-2
Éditeur
SIXTO
Date de publication
Collection
LE CERCLE
Nombre de pages
160
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
220 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Dans ces nouvelles à l’humour corrosif, l’auteur Yvon Coquil croise mémoire collective et souvenirs personnels. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals.
Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister.
Ti-Jean, Arsène Mandon, Abdel, les sapajous, tous rêvent que demain la vie commence. Enfin, mettre à bas les cadences infernales et ne plus perdre sa vie à la gagner.

Des nouvelles réalistes qui nous font découvrir de l’intérieur les conditions de travail et les relations humaines dans les arsenaux, et tout particulièrement celui de Brest. Le tout raconté avec une belle dose
d’humour.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Rencontre avec Yvon Coquil
Avec Yvon Coquil
Le , Café de la librairie Dialogues

Dans ces nouvelles à l'humour corrosif, Yvon Coquil croise mémoire collective et souvenirs personnels. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals. Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister.
Ti-Jean, Arsène, Abdel, les sapajous, tous rêvent que demain la vie commence. Enfin, mettre à bas les cadences infernales et ne plus perdre sa vie à la gagner.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Yvon Coquil

Dossiers relatifs

Métal amer - (Ma) mère du nord - Northanger abbey - Bellefleur - Fleur et sang - Sans même un adieu - Dieu n'habite pas La Havane - Vanina Vanini - Nina par hasard - Hasard suivi d'Angoli Mala - Mala Vida - Da Vinci Code - Code Lupin - (Le) pain des rêves - (les) rêves de guerre - (la) guerre des saints - Simples soldats - Datura - Rafael, derniers jours - Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer - Mémé - Métal amer

Voir le dossier complet

La nouvelle est très souvent considérée comme un genre mineur. Voici une sélection d'ouvrages qui nous démontre le contraire. En seulement quelques phrases, quelques lignes, ces auteurs nous transmettent autant d'émotions que dans un roman aux centaines de pages.
Et pour discuter de la nouvelle, venez rencontrer le jeudi 9 mars à 18h au café de la librairie Raphaël Haroche, plus connu sous son seul prénom Raphaël, qui n'a pas besoin de nous démontrer qu'il sait manier les mots, même en quelques mots.

Voir le dossier complet