Hubert Robert, (1733-1808)
EAN13
9782213023199
ISBN
978-2-213-02319-9
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
452
Dimensions
23,5 x 15,5 cm
Poids
624 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hubert Robert

(1733-1808)

De

Fayard

Littérature Française

Offres

Exceptionnellement protégé par la famille de Choiseul et son milieu lorrain, Hubert Robert arrive à Rome, à vingt ans, avec l'ambassade du futur duc. Il va y passer onze ans: il lui restera de ce long séjour le surnom de " Robert des ruines ", alors que son rôle dans la création des jardins de la fin de l'Ancien Régime n'est pas moins important que son oeuvre peint.

Hubert Robert a travaillé pour Louis XVI, Marie-Antoinette et la famille royale, pour les ducs et pairs, en particulier Choiseul et La Rochefoucauld-Chabot, et les financiers les plus riches, notamment le marquis de La Borde. Sa carrière permet donc de faire une étude sociologique du marché de l'art et de la peinture de 1765 à la Révolution.

Soutenu par l'amitié du comte d'Angiviller, directeur des bâtiments du roi, Hubert Robert a pris une part importante dans la création du musée du Louvre, pour lequel il a peint nombre de projets, jusque dans les années de la Première République.

Emprisonné sous la Terreur, il sera libéré après le 9 thermidor et finira sa vie dans sa maison d'Auteuil, au milieu de sa collection considérable.

Marchand de tableaux et de dessins, expert réputé pour la peinture française et vénitienne du XVIIIe siècle, Jean de Cayeux a publié, outre plusieurs articles consacrés à Hubert Robert, deux ouvrages sur ce peintre avec lequel il a entretenu une " longue amitié ".

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean de Cayeux