La guerre des islamismes
EAN13
9782072699429
ISBN
978-2-07-269942-9
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio actuel
Nombre de pages
272
Dimensions
18 x 17 x 1 cm
Poids
171 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

La guerre des islamismes

De

Folio

Folio actuel

Offres

Autre version disponible

L’islam vit une guerre permanente qui oppose essentiellement des groupes musulmans chiites et des groupes musulmans sunnites. Mais
il existe également une lutte interne à l’islam sunnite, majoritaire dans le monde, entre les sunnites de la tendance frériste (Frères musulmans) et les sunnites de la tendance salafiste (wahhabites). Cette lutte interne à l’islam est soutenue par des pays qui ont pour religion d’État l’une ou l’autre de ces tendances, qui se vit comme dans le «vrai» face aux « déviants» ou « hérétiques». Méconnaissant cette situation, les Occidentaux, par leurs interventions, aggravent les luttes internes, voire les importent dans leur territoire national. Lorsque sous la présidence de Nicolas Sarkozy l’alliance avec le Qatar fut privilégiée, le courant sunnite des Frères musulmans apparut «béni de Dieu» dans la perception commune des musulmans sur les deux rives de la Méditerranée. À l’inverse, lorsque, sous la présidence de François Hollande, l’alliance avec l’Arabie saoudite a été préférée, le courant salafiste de l’islam sunnite a pris le dessus dans la perception collective : à chaque changement d’alliance en politique étrangère correspond un changement de perception dans les communautés musulmanes à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Mathieu Guidère articule en permanence le temps long des convictions religieuses et le temps plus court du politique et du national, l’évolution séculaire des disputes théologiques et les divisions très récentes des frontières héritées du modèle européen de l’État-nation. Le lecteur comprend ainsi pourquoi le croyant ordinaire, loin d’être un docteur en théologie, perçoit sa religion comme un marqueur culturel d’us et de coutumes ancestraux et transmis par la famille et le lignage, souvent en contradiction avec l’identité que l’État cherche à lui imposer.
Mathieu Guidère est professeur des universités à Paris VIII et agrégé d'arabe. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont le dernier est Le Retour du califat (Gallimard, 2016).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mathieu Guidère